Paroles officielles de la chanson «La Tendre Image Du Bonheur» : Yves Duteil

Compositeurs : Yves Duteil
Auteurs : Yves Duteil
Chanteurs : Yves Duteil
Éditeurs : Sidonie
Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Tendre Image Du Bonheur"

La tendre image du bonheur

Roland rentrait de son col-lège
Et dormait tard ces ma-tins là
Je regardais tomber la neige
En fi-nissant mon cho-co-lat
Je voyais Lise à la fe-nêtre
En con-tre jour, et - dans un coin
Pa-pa re-li-sait u-ne lettre
En tenant Ma-man par la main
A-lors j'ai pris pour moi tout seul
La ten-dre i-mage dans mon c?ur
Et d'aujourd'hui jusqu'au linceul
Ce se-ra cel-le du bon-heur

J'at-ten-dais l'heur' de mon sol-fège
En re-gardant de-puis l'en-trée
Les pas de Li-se dans la neige
Qui des-sinaient comm'un sen-tier
Ro-land pour ter-mi-ner son rêve faisait semblant d'êtr'endor-mi
Lorsque Maman pour qu'il se lève
Allait l'embrasser dans son lit

Alors j'ai pris pour moi tout seul
La tendre image dans mon c?ur
Et d'aujourd'hui jusqu'au linceul
Ce sera celle du bonheur

Le temps d'écrire quelques pages
Il est passé quelques années
Sur le décor et les visages
Et puis Maman s'en est allée
Lise vient dîner certains soirs
Et Roland passe à l'occasion
Papa m'appelle et vient me voir
S'il est trop seul à la maison

Et j'ai gardé pour moi tout seul
La tendre image du bonheur
Mais d'aujourd'hui jusqu'au linceul
Elle me déchirera le c?ur.

1 Roland rentrait de son collège
Et dormait tard ces matins là
Je regardais tomber la neige
En finissant mon chocolat
Je voyais Lise à la fenêtre
En outre jour, et dans un coin
Papa relisait une lettre
En tenant Maman par la main

Refrain

Alors j'ai pris pour moi tout seul
La tendre image dans mon c?ur
Et d'aujourd'hui jusqu'au linceul
Ce sera celle du bonheur

2 J'attendais l'heure de mon solfège
En regardant depuis l'entrée
Les pas de Lise dans la neige
Qui dessinaient comme un sentier
Roland pour terminer son rêve
Faisait semblant d'être endormi
Lorsque Maman pour qu'il se lève
Allait l'embrasser dans son lit

REFRAIN

3 Le temps d'écrire quelques pages
Il est passé quelques années
Sur le décor et les visages
Et puis Maman s'en est allée
Lise vient dîner certains soirs
Et Roland passe à l'occasion
Papa m'appelle et vient me voir
S'il est trop seul à la maison

Et j'ai gardé pour moi tout seul
La tendre image du bonheur
Mais d'aujourd'hui jusqu'au linceul
Elle me déchirera le c?ur.

 
 


Facebook