Paroles officielles de la chanson «Aux Jeunes Loups» : Paul Mauriat

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Aux Jeunes Loups"

Aux jeunes loups

1. Ils sor-tent de l'en-fance
Comme s'ils sor-taient d'un bois
Plus trem-blant d'ar-ro-gan-ce
Que de peur ou de froid
Les jeu-nes loups, les jeu-nes loups
Ils a-bor-dent la vie
Avec la même foi
Cha-cun guet-tant sa proie
D'un é-gal ap-pé-tit
De jeu-ne loup, les jeunes loups
Si vous ten-tez de les sé-dui-i-re
Ils vous mon-trent les dents
Mais quand ils sou-rient leur sou-ri-i-re
Est ce-lui d'un en-fant
Il ne faut pas les flat-ter
De la main
Ce ne sont pas des chiens
Ils gar-dent tou-jours leur fier-té
Mêm' s'ils n'ont pour man-ger
Qu'un seul os à ron-ger
Pour que jeu-ness' se passe
Ou sans rai-son du tout
On leur dit tout à coup
D'al-ler fai-re la chasse
Aux au-tres loups les jeu-nes loups
A-vec ou sans lau-riers
Ils re-vien-nent meur-tris
Et peu-vent ré-ci-ter
Même sans l'avoir ap-pris
La mort du loup les jeu-nes loups
A-lors ils ar-rê-tent leurs fra-as-ques
Et s'ar-ra-chent sou-dain
Le loup qui leur ser-vait de ma-as-que
Et par un beau ma-tin
Se re-trouvent à la croi-sée
Des che-mins
Seuls de-vant leur des-tin
Et pren-nent la voie de leur choix
Qu'ils pour-sui-vent tout droit
Sans re-cu-ler d'un pas
Même si beau-coup d'entre eux
Vi-vent sans foi ni loi
Ce-la im-por-te peu
Ce comp-te moi
C'est qu'ils sont de-ve-nus des hom-mes
Et qu'un jour par-mi eux
Il s'en trou-ve-ra deux
Pour al-ler fon-der
Ro-me

2. Ils aiment s'amuser
Mais ne savent pas qu'ils jouent
Quand entre chien et loup
On les voit déguisés
En loups-garous,
Les jeunes loups
Parfois leurs yeux s'allument
Quand passe une ingénue
Aux longs cheveux de lune
Qu'ils suivent dans la rue
À pas de loup,
Les jeunes loups

Et bientôt dans leur c?ur tout bouge
Quand ils se voient tremblant
Au bras d'un p'tit chaperon rouge
Qu'ils habillent de blanc
Ils se croient apprivoisés
Installés
Dans un conte de fée
Mais rien n'est fini pour autant
Car la vie les attend
Pour leur faire les dents

Coda
Pour que jeuness' se passe
Ou sans raison du tout
On leur dit tout à coup
D'aller faire la chasse
Aux autres loups les jeunes loups
Avec ou sans lauriers
Ils reviennent meurtris
Et peuvent réciter
Même sans l'avoir appris
La mort du loup
Les jeunes loups

Alors ils arrêtent leurs frasques
Et s'arrachent soudain
Le loup qui leur servait de masque
Et par un beau matin
Sa retrouvent à la croisée
Des chemins
Seuls devant leur destin
Et prennent la voie de leur choix
Qu'ils poursuivent tout droit
Sans reculer d'un pas
Même si beaucoup d'entre eux
Vivent sans foi ni loi
Cela importe peu
Ce qui compte pour moi
C'est qu'ils sont devenus des hommes
Et qu'un jour parmi eux
Il s'en trouvera deux
Pour aller fonder Rome.

 
 


Facebook