Paroles officielles de la chanson «Carthage» : Julien Clerc

Compositeurs : Julien Clerc
Chanteurs : Julien Clerc
Auteurs : Etienne Roda Gil
Éditeurs : Sidonie, Emi Music Publishing France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Carthage"

CARTHAGE

Elle a les yeux couleur d'ardoise
Le teint clair-obscur du lilas
Mon étrange Carthaginoise
Plus belle que la Reine de Saba

Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome (bis)

Moi je tomberais dans ses bras
Moi je tomberais dans ses bras, dans ses bras, dans ses bras

Et tous les faubourgs de Carthage
Résonnent du son de ma voix
Je l'ai connue comme un orage
Dont la pluie ne viendrait pas...

Toutes les capitales de l'Europe
Se rendrait bientôt sans combat
Devant sa beauté triomphante
Si seulement elle était là

Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome (bis)

Moi je tomberais dans ses bras
Moi je tomberais dans ses bras, dans ses bras, dans ses bras

Et tous les faubourgs de Carthage
Résonnent du son de ma voix
Je l'ai connue comme un orage
Dont la pluie ne viendrait pas...

Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos chemins ne menaient pas
A Rome (bis)

Moi je tomberais dans tes bras
Moi je tomberais dans tes bras...

Elle a les yeux - couleur d'ar-doise
Le teint clair obs-cur du li-las
Mon é-tran-ge Cartha-gi-noise
Plus belle que la reine de Sa-ba

1.2.3. Et si con-trai-re-ment
A tout ce que l'on croit
Tous nos che-mins ne menaient pas
A Rome
A Rome
Moi je tomb'rais dans ses bras
Moi je tomb'rais dans ses bras, dans ses bras, dans ses bras

Et tous les fau-bourgs de Car-thage
Ré-sonnent du son de ma voix
Je l'ai con-nue comme un o-rage
Dont la pluie ne viendrait pas.

Toutes les ca-pi-tales de l'Eu-rope
Se rendraient bien-tôt sans combat
Devant sa beau-té tri-om-phante
Si seu-le-ment elle é-tait là

Et si contrairement
A tout ce que l'on croit
Tous nos che-mins ne menaient pas
A Rome (bis)
A Rome
Moi je tomb'rais dans tes bras
Moi je tomb'rais dans tes bras, dans tes bras, dans tes bras
Ah

 
 


Facebook