Paroles officielles de la chanson «Si Je Rap» : Bams

Compositeurs : Nocchi Nicolas
Chanteurs : Bams
Auteurs : Betga Stephanie
Éditeurs : Peermusic France, Emi Music Publishing France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Si Je Rap"

L' nouveau fléau qui va crescendo sur ma sono
Le proprio des ondes FM de paname jusque Deido
Le rap pesos, l'alter ego l'air mafioso
Qu' tu prends quand tu "bédaves" ton bedo
Même scénario le gringo monte en scène
S' la pète préfère s' la faire s' la "ouaije" américaine
Il a le temps pour la mondaine, pas celui du FN
Oublie ses racines africaines voilà c' qui m' fout la haine
Où sont passés les commandos
Ont-ils existé ou faut-il inventer une nouvelle gestapo du rap
Qui prend en traque les colons, les fachos
Les faux politicards, les détracteurs du rap Ouais yah j' suis la nikita du rap
J' suis son nibale, j' balance toujours mon récital
Avide d'instrumental, j' pose un lyrical musical
Rap contre l'avis général

REFRAIN X 2

Je rap, c'est comme toi pour manger
Mais j' n'oublie pas les choses que j'aimerais voir changer
Et si je rap pour la famille du bled en danger
Je garde en tête les injustices que j' veux voir venger

J' crève la dalle, j' rêve d'un monde meilleur
Où mes géniteurs : détresse, passion, courage m' rendront les honneurs
Me sortiront d' c' te puanteur
Moral infernal qui satanise les humeurs (morale infernale ?)
Oh Seigneur, on m' dit souvent que rien n' sert de s'énerver
D' grifonner, d' s'attarder, d' gommer pour recommencer
Dois-je ignorer les 300 jeunes qui tentent de se suicider
Chaque jour en France 40 vont y rester
Donc mieux que des condoléances, pose-les avec insistances
Taff ton éloquence et pour l'assistance
J' veux bien plancher essayer te faire bouger, penser, changer
Quitte à te faire gamberger
Mais pour un regard réveillé, une âme prête à lâcher son habit moulé,
Formalisé, j'accepte de me triturer la cervelle
Même si mes mots s'emmêlent, ils sortiront grâce aux plaquettes d'un forceps

REFRAIN

J' suis pas là pour soulager, détendre où faire digérer
Mes mots doivent être ingérés
En premier aspect j'adoucis la plaie
Disons plutôt qu' j' taille définitivement l'abcès
J' fais dans le boycott d' la bonne parole
Douce, mielleuse comme un air de New-Jack créole
Auréole de pisse, ça pue la merde c'est pathétique
Irréel pourtant c'est vrai trop d' gens s'y perdent
Ceux qui rappent pour la gloire, la frime, les femmes, le pouvoir et les congés
Devraient être poursuivis pour malveillance
Pour non-assistance à personne en danger, y a danger

REFRAIN

 
 


Facebook