Paroles officielles de la chanson «La Tire A Dede» : Renaud

Chanteurs : Renaud
Compositeurs : Renaud Sechan
Auteurs : Renaud Sechan
Éditeurs : Mino Music
Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Tire A Dede"

Y'avait les roues arquées un peu comme j'ai les jambes
Sur l'toit et sur l'capot y'avait les deux band's blanches,
Le volant en faux bois la banquette en vrai skaï
Le klaxon qui jouait "Le pont d'la rivière Kwaï"
Dédé l'avait fait r'peindre en bleu métallisé
Il disait qu'ça lui rapp'lait l'ciel de son pays
On n'a jamais bien su où qu'c'est qu'il était né
Vu qu'il était menteur comme tous ceux de sa race.

Dans la tire à Dédé,
J'en ai fait des virées.
Quand j'y r'pense aujourd'hui,
Sur ma mob je m'ennuie.

Sur la lunette arrière y'avait l'auto-collant
Avec "Allez les verts" et sur la vitre avant
Y'avait marqué en blanc sur un fond bleu d'azur
"Skiez à Val d'Isère et respirez l'air pur"
Elle pompait à peu près autant d'fuel aux cent bornes
Que Dédé buvait d'bières, mais faut dir' qu'y t'nait bien.
Quand on s'tapait l'Sébastopol à 220,
Pour qu'les flics nous rattrapent,
Y fallait qu'y s'cramponnent.

Quand Dédé en tenait un coup dans les naseaux,
Bien qu'j'ai pas mon permis c'est moi qui conduisais,
J'prenais qu'les sens uniques pour semer les perdreaux,
Mais j'bouclais ma ceinture parc' que j'suis pas givré.
On embarquait des gosses qui rôdaient en banlieue
Et qu'attendaient que nous pour s'éclater un peu :
"Allez montez les filles on s'arrache en vacances".
Dix bornes plus loin on leur f'sait l'coup
D'la panne d'essence.

Dans la tire à Dédé,
J'en ai fait des virées.
Quand j'y r'pense aujourd'hui,
Sur ma mob je m'ennuie.

Mais une nuit des voyous des vrais enfants d'salauds,
Pendant qu'Dédé pionçait, z'y'ont fracturé son box,
Z'y'ont tiré son klaxon et son auto-radio,
Ses cassettes de Mike Brant et ses jantes en inox,
Dédé, le lendemain en voyant le tableau,
Lui qu'avait une santé d'académicien
S'est chopé l'infarctus dont nous causent les journaux,
Et l'a cassé sa pipe tout seul au p'tit matin.

Dans la tire à Dédé,
J'en ai fait des virées.
Quand j'y r'pense aujourd'hui,
Sur ma mob je m'ennuie.

Pauv'Dédé aujourd'hui est au cimetière d'Pantin.
Sur sa tombe on a peint deux band's blanches, c'est super
Sa bagnole crève douc'ment tout au fond du jardin
D'un pavillon d'banlieue près d'la ligne de ch'min d'fer.
Les poules ont fait leur nid sur les sièges éventrès,
La rouille a tout bouffé, la peinture et les chromes,
Le pare-brise et les phares dégommés par les mômes,
Il reste bientôt plus rien d'la pauv' tire à Dédé.

Dans la tire à Dédé,
J'en ai fait des virées.
Quand j'y r'pense aujourd'hui,
Sur ma mob je m'ennuie.

 
 


Facebook