Paroles officielles de la chanson «Etrange Epoque» : Bams

Compositeurs : Ulrich Guire
Chanteurs : Bams
Auteurs : Betga Stephanie
Éditeurs : Peermusic France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Etrange Epoque"

Etrange époque où les sentiments en toc
M'étouffent, j'en d'viens que-blo, faut qu' j'débloque
En état d'choc j'avoue souvent je provoque
Cette France qui s'endort, s'assomme à coups de médoc
Elv'ée, gavée d' bâtons d' manioc, j' suis parée
Calée dans les starting-blocks.
Face aux amerloques, j' suis pas la poup's du ventriloque
Qui fait son numéro m'agite, et touche le jackpot
Ils innondent nos ondes FM, "Pera" ou pas
Ils nous maîtrisent préconisent jusqu'en Africa des vrais pro
Face aux "bleme-pro" qu'ils ne règlent pas
Mais ils en stoppent les combats
On batifole à Paname New-York et London
Tandis qu'on creuse des tombes à Foumban
Blâme pour ceux qui entrent dans les cim'tières
Et profanent, que dire de ceux qui condamnent la Marie-Jeanne

Refrain (vocalises)

Mes frères se travestissent
D' Pigalle à Boulogne les esprits se pervertissent
On kiffe les artifices
On se maquille, s'affiche jouit du libre-service
Il n'y a plus de novice
Les 3615 "bourre-moi l' bod'j" jobent en tête du box
Et comme les milices s'agrandissent
Qui mesure la taille de la cicatrice sociale
Notre monde perd les pédales, part en drou
Dans tous les ministères on crie au scandale
Ça contamine j'en deviens pâle.
Perte d'idéal
Qui vient en aide aux crève-la-dalle
Je cherche et j' trouve que des vandales
Qui s'accrochent les coups ricochent sur l'instrumental
Viennent-ils en soirée pour faire sauter la salle c
Ar comme au Parc ça se finit en match de catch
Cours plus vite que les balles personne veut finir
Sous une bâche.

Refrain (vocalises)

Assermentés, remontés pour combler nos lacunes
Les psy remplacent les amis et font fortune
Sans rancune, tu t'allonges, allonges la thune
Tu kiffes pour un moment t'es à la une les couples se dévorent, divorcent
N' supportent plus les morsures, les agences assurent
De nouvelles structures.
Nouvelles bases, on phase dame nature
Les gens s'empressent, acquiescent et disent "je l' jure"
60 ans t'es HS, fin d' service
On t' largue, te parque comme un chien dans un hospice
Rares sont ceux qui comptent encore sur leur fils
Etrange époque que l'aube de l'an 2000
Les enfants sont victimes des pédophiles
Je n'ose imaginer au loin, ce qui s'profile

Refrain (vocalises)

 
 


Facebook