Paroles officielles de la chanson «La Mutation» : Claude Nougaro

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Mutation"

Je te connaîtrai une nuit, petite,
Sous un ciel plein de satellites
J'aurai des cheveux en queue de cheval
Tu me prendras dans tes bras cerclés de métal
Tu seras l'homme et moi la femme
Ce sera la mutation
Tu m'embrasseras longuement, petite,
Sous un ciel plein de satellites
Tu me diras : " Viens, j'ai envie de toi
Je te répondrai: Je ne suis pas celui que tu crois "
Tu seras l'homme et moi la femme
Ce sera la mutation
Je me dégagerai de tes bras, petite,
Sous le ciel plein de satellites
Je remettrai en place ma queue de cheval
Et le drapé de ma tunique virginale
Tu seras l'homme et moi la femme
Ce sera la mutation
Alors, tu me baratineras,
Quelle joie !
Tu me conteras fleurette,
Quelle fête !
Tu me feras des déclarations passionnées,
Quel pied !
Je te connaîtrai une nuit, petite,
Sous un ciel plein de satellites
J'aurai des cheveux en queue de cheval
Tu me reprendras dans tes bras cerclés de métal
Tu seras l'homme et moi la femme
Ce sera la mutation
Et tu arriveras à tes fins, petite,
Sous le ciel plein de satellites
Tu dénoueras ma queue de cheval,
Le drapé de ma tunique virginale
Et tu me feras un enfant, petite,
Sous le ciel plein de satellites,
Et neuf mois après tu m'abandonneras
En me laissant notre fils sur les bras
Et je dirai à notre fils, petite,
Sous le ciel plein de satellites
" Mon pauvre enfant, elles nous ont eus
Mais dans cent mille ans, et s'il le faut, un peu plus,
Viendra, patience,
Notre revanche
Ce sera la mutation..."

 
 


Facebook