Paroles officielles de la chanson «Entre Bien Et Mal» : Orelsan

Compositeurs : Skread
Auteurs : Gringe, Orelsan
Chanteurs : Gringe, Orelsan
Éditeurs : 7Th Magnitude
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Entre Bien Et Mal"

Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Entre bien et mal j’peux gagner le respect en trimant
Ou faire pareil en trichant
Car toute ta vie tu seras partagé
Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Ou bien tu le fais le mal au final t’es le seul déçu
Ou bien t’es dans le droit chemin et tu te fais marcher dessus
C’est bien

Entre mal et bien j’pourrais braquer ce fourgon et tout sauter
Quitte à supporter les va-et-vient du maton et le bruit de son trousseau de clés
Entre mal et bien je peux t’donner la vie ou te l’ôter
M’en battre les couilles ou voter
Jongler entre chats et chiens bons ou mauvais
Un peu de shit, un peu d’herbe et j’tise ma teille
En galérien pendant que ma daronne se casse les reins pour un salaire de merde
Ok j’pourrais gober leurs propos de crâne rasé
J’préfère rouler ma bosse avec mes potes de couleur basanée
Pourquoi j’irais tromper ma meuf quand j’peux lui mettre un gamin dans le ventre
Et le voir pousser depuis le jardin d’enfant
Entre mal et bien moi j’ai choisi mon camp
Et quitte à stagner dans la dèche
Je préfère travailler dur que taper dans la caisse
J’pourrais profiter de tes faiblesses
Te vendre ma cess ou craquer
Et hop j’agresse cette vieille juste pour lui prendre sa fraîche
Mais j’oublie pas que personne ne part sans payer d’addition
Chacun de mes actes déclenche un effet papillon

Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Entre bien et mal j’peux gagner le respect en trimant
Ou faire pareil en trichant
Car toute ta vie tu seras partagé
Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Ou bien tu le fais le mal au final t’es le seul déçu
Ou bien t’es dans le droit chemin et tu te fais marcher dessus
C’est bien

J’ai fait mon choix entre bien et mal, entre blanc et noir
Depuis que j’préfère traîner dans les bars que faire mes devoirs
J’m’en bats les couilles d’y croire moi j’préfère boire et perdre espoir
J’m’en bats les couilles de faire croquer moi je préfère jouer les stars
J’veux vivre à fond, de toute façon les gentils garçons s’font marcher dessus
J’vis dans l’excès, j’claque mes thunes quitte à m’endetter
J’me laisse contrôler par mon côté animal
J’assouvis mes pulsions, j’me sens attiré par les flammes
J’suis pris dans la spirale, pour me faire du bien j’me fais du mal
J’ai plus envie d’avancer, j’ai juste envie de me mettre une balle
La morale c’est allez tous vous faire baiser
J’préfère détester qu’aimer, j’préfère détruire que d’créer
J’pourrais m’instruire mais j’préfère rien branler devant la télé
J’pourrais trouver l’amour mais je l’échangerais contre n’importe quelle traînée
Entre ciel et terre, c’est le diable qui me tend la main
Donc j’me sers un dernier verre quitte à finir dans le ravin

Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Entre bien et mal j’peux gagner le respect en trimant
Ou faire pareil en trichant
Car toute ta vie tu seras partagé
Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Ou bien tu le fais le mal au final t’es le seul déçu
Ou bien t’es dans le droit chemin et tu te fais marcher dessus
C’est bien

Dis-moi pourquoi vivre de business et d’inquiétudes
J’déboîte le bac et les études et j’me ferai un sacré paquet de thunes
Les contrôles abusifs me font péter un plomb
Et puis j’me dis que c’est comme chez nous, y’a les bâtards et y’a les bons
J’me lève tous les matins et j’me tue à la tâche
Parce qu’en marge de l’État, tu pionces en taule ou en salle de réa
J’oublie la flambe et tous mes rêves de gloire
Seul j’aurais l’air de quoi ? J’veux qu’mes parents vieillissent en étant fiers de moi

J’suis prêt à vendre mon âme au diable, à prendre un ticket pour l’enfer
J’attendrai pas d’avoir échouer, j’préfère tout foutre en l’air
Six pieds sous terre, ce sera trop tard, j’veux tout tout de suite
Orienté dans la mauvaise voix entre une bouteille et un bout de shit
Si les bons partent en premier j’compte vivre longtemps
Prendre du bon temps, baiser la vie avec ou sans consentement
Choisis ton camp, moi j’marcherai jamais dans le droit chemin
J’tafferai jamais comme un chien parce qu’on peut tout perdre du jour au lendemain

Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Entre bien et mal j’peux gagner le respect en trimant
Ou faire pareil en trichant
Car toute ta vie tu seras partagé
Entre bien et mal
Au pied du mur t’as le choix
Y’en a qui marchent droit
Y’en a qui pètent un câble
Ou bien tu le fais le mal au final t’es le seul déçu
Ou bien t’es dans le droit chemin et tu te fais marcher dessus
C’est bien

 
 


Facebook