Paroles officielles de la chanson «Il Part En Guerre» : Sinsemilia

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Il Part En Guerre"

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Pas une résolution, une révolution …

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Trop longtemps, trop de galères,
Trop longtemps, trop de pression

Il a passé trop d'années à les subir
Il les a déjà trop longtemps
Laissés ternir ses sourires
Gâcher trop de ses plaisirs
Il a déjà tant de fois tenté de les fuir
Sans jamais y parvenir
Il est temps d'agir
Quitte à souffrir
Il est temps d'en finir

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Pas une résolution, une révolution …

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Trop longtemps, trop de galères,
Trop longtemps, trop de pression

Baisser la tête, il a passé l'âge
Ça a déjà trop duré
Il est temps de tourner la page
C'est long une vie en cage
Dans la peau d'un otage
C'est long une vie en cage
Ça y est, ça y est, il sent monter la rage

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Pas une résolution, une révolution …

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Trop longtemps, trop de galères,
Trop longtemps, trop de pression

Il part en fight contre ses propres failles
C'est d'une partie de lui-même dont il attaque la muraille
Le combat est de taille
Il en est le héros, l'ennemi, le champ de bataille
Le champ de bataille ...

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Pas une résolution, une révolution …

Il part en guerre, contre ses démons
Duel à mort sans rémission
Il part en guerre, contre ses démons
Trop longtemps, trop de galères,
Trop longtemps, trop de pression

Il part en guerre, contre ses démons ...

 
 


Facebook