Paroles officielles de la chanson «R.a.p.» : Booba

Albums :

Paroles officielles de la chanson "R.a.p."

R.A.P., récit des anciens au pouvoir
J’péra sans l’vouloir, causant pertes et fracas
BOOBA
Je pris le mic, leur string craqua
Berreta au vestiaire, fallait pas l’inviter sa mère,
Tu peux pas imiter t’es trop gout-dé
J’bouldé, t’as envie d’te pendre
T’es sous cacheton sans les prendre rien qu ‘à m’écouter
R.A.P régime au pilon,
Filons faire un billet cordon ombilical scié triste bilan
On roule en ville on rode à la 113 Nicolas calmer la banlieue,
Même pas en rêve
Major on va t’apprendre à vider tes poches
R.A.P c’est R1 putain d’Audi A8 et Porsche,
C’est un départ en galère, un retour à poil,
J’ai dit non comme Wallen j’mise dans la rue pas sur un ch’val
Gardez vos salaires de merde on m’arrachera pas mon vice
Sans que les fils de colons se repentissent.

Tu parles de fringues, de tringle et de flingues.
Qui ? Toi ? Tu fais du R.A.P baltringue ??
Tu nous fais rigoler, vas-tu assumer quand tu vas t’faire fumer ?

R.A.P c’est la révolution à Paname
Essaie pas d’m’arrêter bonhomme ou ça canarde
10 ans d’pratique sur une beuj au bord du gouffre
C’est Lunatic ici, ex-membre du groupe
A tout niquer j’viens m’apprêter mettez la sono à fond.
R.A.P rien à perdre rien à péter
Négro, c’est réservé aux pros
On investit pas dans la chance, travestit la France d’en haut
Pas d’starlettes entourées d’vigiles
Flow trop difficile star-guette mon lance-missile
Dealer de rimes, killer de MC’s, dans la sauce depuis Thriller
R.A.P radar à poucaves tu baves, trahis le bloc man
Envoie tes khos s’taper en promenade
Crosse dans la paume j’écris un poème, triste comme un hôpital
À leurs yeux ma peau vaut la peine capitale
R.A.P c’est une rafale au pompe
Beaucoup veulent tromper l’asphalte
Prenez vos godes, rompez, arrêtez la tchatche.

 
 


Facebook