Paroles officielles de la chanson «Ecoute Bien» : Booba

Compositeurs : Frédéric Wurtz
Chanteurs : Booba
Auteurs : Elie Yaffa
Éditeurs : Sony Atv Music Publishing Bv
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ecoute Bien"

Rapprochez-vous et zoomez, constatez que c’est plus comme avant, depuis mes ventes et que le rap s’est fait goumer / Des phases de fou depuis qu’mon joint s’est roulé, que j’ai roté mon poulet roti et recraché deux îlotiers / Audiophonique méchoui, si on est riches ? Ouais ! Puisque nos terres sont pétrole et rubis tu sais qui j’suis ; l’automatic pour ceux qui fuient, mon putain d’arôme putain la route est longue de Boulogne à Rome, et j’dois sortir vainqueur d’une défaite, c’lui qui veut pas passer l’hiver en marcel, c’lui qu’on incarcère, bête de niquer sa vie sur un coup d’tête / Trop l’font, arrachent leurs croûtes avec un coupe-coupe jette un œil à droite, envoie la purée jusqu’à l’extrême / C’est leur plancher / Eh négro ! C’est l’heure d’manger / Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes on va pas s’calmer man, ça sert à rien qu’tu jactes / Crois-en mon expérience, issu d’un peuple averti, c’est B.2.O. / j’ai 423 ans.

Alors écoute bien Hauts d’Seine département, tu veux stopper mon crew mais tu vas faire comment ? Alors écoute bien, mon nom stické sur tous les murs du 16 aux Halles, négro t’es sourd ou quoi ? On est àl / Alors écoute bien, un rap insociable, instable ; le son qui fait péter un câble / Alors écoute bien, khro on r’vient d’loin, écoute bien ...

J’aime pas m’battre comme un chiffon, j’préfère t’abattre car ainsi font les gens d’ma zone, 100-8 Zoo / Les pieds dans l’or jusqu’à la gorge, vote pour emmener les porcs à la morgue, vite ici c’est mort dites-leur qu’ma race est maudite hors / J’ai eu mon trône dans l’trôm j’suis hardcore comme tous ces mots dits / Casquette baissée dans mon auto, parc’qu’y contrôlent, accusent à tort, mon logo, les joueurs d’polo les alligators / Molotov rime avec mairie, poste, pays / Frime sans être boss, je fus un roi sans Z3, un rat sans aide, en fuite alors j’m’arrache en Z8 ma race au bled.

Alors écoute bien Hauts d’Seine département, tu veux stopper mon crew mais tu vas faire comment ? Alors écoute bien, mon nom stické sur tous les murs du 16 aux Halles, négro t’es sourd ou quoi ? On est àl / Alors écoute bien, un rap insociable, instable ; le son qui fait péter un câble / Alors écoute bien, khro on r’vient d’loin, écoute bien ...

Mes raps en disent long, mes sapes en teflon / Gaze ta tête va faire l’amour avec un tesson / sur un d’mes sons / J.B. dans les tripes, j’suis dans les boîtes, les gifles et dans les chiffres / J’porte le kevlar du llage-vi ; pourtant j’pense pas qu’ces clébards m’arrivent à la ch’ville / À double tranchant d’la délinquance dans l’chant, j’arrive à fond dans les virages, vire dans l’rouge mais civilisé, né dans une cible on a coupé mon cordon avec une scie, neuf mois dans un bunker, le majeur debout l’daron a craché dans un chargeur / Mon sachet d’beu, dégrainé pour mieux dégainer les putes chez l’kiné les man en Guinée / Dangereux phrasé, y’a encore d’la place dans mon casier révolution dans l’élocution / M.C. / exécution sur mon son de batterie rien à battre, ici c’est rime crime dibiterie.

Alors écoute bien Hauts d’Seine département, tu veux stopper mon crew mais tu vas faire comment ? Alors écoute bien, mon nom stické sur tous les murs du 16 aux Halles, négro t’es sourd ou quoi ? On est àl / Alors écoute bien, un rap insociable, instable ; le son qui fait péter un câble / Alors écoute bien, khro on r’vient d’loin, écoute bien ...

 
 


Facebook