Paroles officielles de la chanson «Sans Ratures» : Booba

Compositeurs : Alain Dicanot
Chanteurs : Booba
Auteurs : Nabil Selhy, Elie Yaffa
Éditeurs : Tallac Publishing, Sony Atv Music Publishing Bv
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Sans Ratures"

Oublie qu’t’es un homme, mets-toi à genoux, tousse, écarte ton rectum, les pires humiliations, c’est comme ça qu’l’Etat nous sectionne, j’affectionne / Beat sanglant sans ratures ni fausses blessures, c’est qui c’t’insolent, tétanos, Ness est la morsure / Signer pour plaire, laisse pas ton cul en exemplaire, Dicidents Lunatic, c’est verbal brelic posé sur l’sampler / Laisse leurs mères en pleurs, y’a trop d’sang sur nos vêts-sur, si ça prend d’l’ampleur, qui paie les factures si j’fais trop d’fractures ?

De cette époque où les jours s’ressemblent où pour monter, faut qu’j’leur ressemble j’f’rai pas un succès sur c’genre de sample moi j’te réponds qu’on sait pas sucer / Juste arracher la Sicile aux Italiens car mon compte courant part en sucette et mes hassenets s’barrent en courant, mon courrier écrit au bar, c’est pour mes scélérats sous scellé / De rouge, de noir et de vert / J’suis fait de larmes de gloire et de fer, pas l’temps pour les regrets frères 10 degrés d’plus si fallait l’refaire / Ta plaque nous fait ni chaud ni froid / J’ai ni frein, ni refrain moi, j’t’assure qu’on peut faire des battes avec d’la sciure dicident, sans ratures ni fausses blessures.

Juste au micro, j’te fais la misère Nessbi dicident
Sans ratures ni fausses blessures
J’t’assure qu’on peut faire des battes avec d’la sciure
Certifié sans ratures ni fausses blessures.
Juste au micro, j’te fais la misère Nessbi dicident
Sans ratures ni fausses blessures

J’ai c’putain d’vécu qui tous les jours m’colle à la peau et on veut qu’j’crache dessus comme si j’allais m’torcher l’cul / Changer d’camp pour des écus, fous l’camp ! Moi j’fous l’boucan, entre crépuscule et aube l’air devient suffoquant / J’entends Booba dire “non, Nessbi, n’fais pas l’con”, ça fout l’bad, la daronne, on m’a vu fumer des joints au balcon / Rien d’personnel à part qu’y a trop d’zemels ; à 15 piges, pendant quinze mois, à cause d’une pute, j’ai mangé la gamelle / Rappeur criminel, sursis, les gosses sont comme Attila, n’pensent qu’à dealer, taffer impossible, nos mains sont comme mutilées / 2000 j’ai vu même les pédés tirer au pistolet, curés pédophiles, faut les étrangler avec leurs chapelets / Rien à faire à part pondre des textes sombres comme le temps, malgré l’surnombre les miens encombrent la taule, ça d’vient inquiétant / Scanner, capte la fréquence, fais-le sans faire d’plaisanteries, sanguinaire délinquance, Famas pour braquer une bijouterie.

Z’ont dévalisé l’Afrique ... J’vais piner la France rek, la vie est franche mec, dure, pas d’demi-mesure, la mélodie des briques que j’débite en vrac fait peur magie oblige Khro pour qu’ça s’passe pépère / Rue dans la peau, c’est comme s’il avait croqué deux pommes depuis que j’ai le mic’ dans la paume / Mon Q.G. / Boulogne dôme de la boucherie, du coup j’ai beaucoup trop d’crime dans la bouche Khro ... Juste au micro j’te fais la misère / Y’a qu’pour pointer qu’j’me lève à 10 h et mes nerfs sont restés coincés / Entre le cerveau et l’index sur la gâchette, alors achète mon skeud que j’m’arrache, retire mes billets à la machette / Il a beaucoup neigé, décembre 1.9.7.6. / Des flocons d’coke sur leurs Dufflecoats, écoute celle-ci.

Juste au micro, j’te fais la misère Nessbi dicident
Sans ratures ni fausses blessures
J’t’assure qu’on peut faire des battes avec d’la sciure
Certifié sans ratures ni fausses blessures
Juste au micro, j’te fais la misère Nessbi dicident
J’t’assure qu’on peut faire des battes avec d’la sciure
Certifié sans ratures ni fausses blessures

 
 


Facebook