Paroles officielles de la chanson «Crepy En Valois Et En Blues» : Jean Humenry

Auteurs : Frank Thomas, Jean Humenry
Compositeurs : Jean Humenry
Chanteurs : Jean Humenry
Éditeurs : Claude Carrere Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Crepy En Valois Et En Blues"

La forêt où s’éveillent les garennes, les renards
Et les champs d’où s’échappent les oiseaux dans l'brouillard
Puis le jour et la route du premier autocar
Le même train, les mêmes gens qui vont vers la capitale
Les chasseurs du pays en photo dans l'journal

Crépy-en-Valois
Crépy-en-Valois et en blues

Les camions qui tournent devant les sucreries
Sur le mur dans l’grillage les affiches de mairie
Jean-Marie qui fouille dans l’histoire d’l’abbaye
Au café le bonjour des premières gauloises
Et la fille brisée par le tueur de l’Oise

Crépy-en-Valois
Crépy-en-Valois et en blues

L'cantonnier qui connaît les chemins et les pierres
L'boulanger qui est bon boulanger, comme son père
Des élus qui s'disent maintenant socialistes
Le vieux Martin Colin qui se meurt à l’hospice

Les mariés qui s’en vont dans l’auto décorée
Sur la route de Pierrefonds les jardins ouvriers
Et le grand Prisunic sur d’anciennes terres à blé
Les infos régionales d'la région d'Picardie
L'portugais des betteraves qui rêve à son pays

Crépy-en-Valois
Crépy-en-Valois et en blues

Puis le soir qui retient le soleil, les paroles
Les avions de Roissy d’en haut qui nous survolent
L’espérance à vélo qui revient des écoles

Crépy-en-Valois
Crépy-en-Valois et en blues

Crépy-en-Valois
Crépy-en-Valois et en blues

 
 


Facebook