Paroles officielles de la chanson «Tout Est Permis» : Tenor

Compositeurs : David Tuil
Auteurs : Tenor
Chanteurs : Tenor
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Tout Est Permis"

Prends l'flot costaud du gosse beau au micro,
J'cause tôt j'cause tard en coste-La en costard
Pour mes assoc mes lascards harcelés de tout part
Ceux qu'vous appelez les loubards
Que les loups barrent tard le soir, bâtards
Dans la rue ils nous mangent crus comme des steacks tartares
Mais j'repards dardar j'veux ma part mon gent-ar,
J'vends mon art aux veinards
Tranquilles peinards qui n'ont pas de peine à réaliser leurs scénars
Des gars au gare-ci garçons
Qui m'disent merci pour mon son
Mais ça j'm'en bats les graines
J'suis là pour prendre mon pognon
Nous vivons dans un monde
Où tout les coups sont permis
Je vois les frères faire les fous
Pour sortir de la zer-mi
J'n'ai plus rien à perdre
Ma réputation est ternie
Dans un système de merde
Qui me freine et le nie
Tu veux m'entuber m'voir faire d'la variété
Loin d'mes frères créer un air qui s'rait l'tube de l'été
Mais ça c'est tes idées pas les miennes
Pas la peine d'insister tu n'm'as jamais assisté
Comme les lascards des cités qui font ma publicité
Colportent mes jets mes jeux d'mots
Supportent mes projets bref les seuls vrais amis qu'j'ai
Qui m'aident quand c'est raide et qui savent d'ou j'suis issu,
D'une voie sans issue
Là où les gens se chient dessus,
Ils t'passent pas d'pommade dis toi qui vont pas cé-su
J'te donne du vécu regarde les gens sont déçus
La justice corrompue tous les contacts sont rompus
Là où j'évolue le Diable a jeté son dévolu
Et poilue la popu
Y'en a même qui disent que Dieu s'est rendu
C'est la foi qui nous sauve sinon nous serions perdus
J'm'avoue pas vaincu j'en ai beaucoup trop vu
Trop d'atrocités banalisées d'adultes frustrés
Ange violé, enfance volée, droits d'l'homme bafoués
Bavures étouffées
Système essoufflé, soufflez si vous l'voulez
Mais moi j'n'ai pas l'temps
Le temps c'est d'l'argent
Et tu n'mènes pas large sans un sou en poche
Alors j'bosse rap toaste dans c'taf j'ai créé mon poste
Afin d'parler aux gosses
Pour pas qu'ils deviennent des gangsters précoces
Enfant sans uyn livre secteur sans perspective
Trop d'chercheurs à la dérive et le bonheur nous esquive
Qui m'a mis dans la zer-mi j'm'en fous
Pas l'temps d'faire la guerre à mes ennemis
Surtout qu'ma réputation est ternie, tout m'est permis
J'rentre par effraction dans ta maison
Ma gueule dans ta télévision, ma vois sur ta station, rude bog fais attention
Tu veux éviter la vérité, fuir la réalité
Hésiter attendre, méditer
Mais à t'entendre j'me dis qu'tes faits et gestes sont dictés, stéréotypés
L'esprit agrippé le genre de type qu'est manipulé,
Le gars qui a capitulé
Je sais qu'mon cas t'a saoulé
C'est fou les gars qui voudraient que Ténor il laisse rouler
Alors fais c'que tu veux vieux, dégage quand j'propage mon message
Ou reste sage pendant qu'mon langage sauvage
S'engage tous les jours d'avantage
A les remettre à la page, chroniquer c'carnage
Parce que aucun d'mes lascards nage dans le bonheur, souffre douleur
Dans un paysage ou on n'aime pas notre couleur et sous leurs sourires,
Soit sûr qu'beaucoup d'entre eux
Envisagent de nous laisser mourir

 
 


Facebook