Paroles officielles de la chanson «A La Chaîne» : Francois Hadji Lazaro

Albums :

Paroles officielles de la chanson "A La Chaîne"

A la chaîne, tout s'enchaîne sur un tempo violent
A la chaîne, tout se déchaîne, en un balai suant
A la chaîne, les objets partent et reviennent sur un rythme branlant
A la chaîne, tes doigts peinent sur ces montages savants
Ton oeil glisse souvent vers la pendule
Mais ses aiguilles molles font que le temps recule
A chaque objet fini, tu te sens salie,
C'est donc ça la vie au rythme roulant du tapis
Seraient-ce tes illusions, qui glissent petit à petit
Pour s'envoler au bout, quand la chaîne est finie
A la chaîne, ambiance malsaine, comme dans un enterrement
A la chaîne, la mise en scène manque de sentiment
A la pause déjeuner, tu écoutes tes compagnes
Qui parlent de malheur ou racontent des blagues
Bien sûr, tu aimes, tu craques sur le nouveau contremaître,
Mais tu n'le connais pas, est-il si bien que ça ?
Tu l'aimais bien aussi, le livreur de métaux,
Il s'est vite envolé, en laissant un p'tit marmot
A la chaîne, tout semble obscène, tout est entêtant
A la chaîne, tout nous entraîne vers un trou béant
Petite avec tes poupées, tu te voyais en princesse
Ta blouse n'a rien à voir avec ses robes enchanteresses
Comment ta mère aurait pu imaginer
Que quand tu serais grande, tu allais la remplacer
Que le travail à la chaîne existerait encore
La chaîne méprisante de la vie à la mort

 
 


Facebook