Paroles officielles de la chanson «C Kertra» : Kertra

Compositeurs : Kertra
Auteurs : Kertra
Chanteurs : Kertra
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "C Kertra"

Ouais tu sais pas qui j'suis, d'où j'suis, qui m'suit
Et m'fuit, j'arrive en solitaire pour t'expliquer
Comment j'm'introduis sur ce produit la
Est loin d'être finie. Après une toute petite
Ascension, un succés trés minime. Ma manie
Est de rester accrocher, ne pas lâcher, même
Faché, arracher la victoire et montrer qu'on a
Rien gâché. Sachez que c'est dans vos esprits
Je reviendrai cracher mon venin comme Big Red
78 tel est mon plancher. Tu le sais gars, la
Saga est loin d'être terminée, c'est pas terminé
Mon minet, je suis plus déterminée, à m'acheminer
Vers les sentiers d'la gloire, sans ruminer, et
Puis cômme ce chat qui n'lâche pas Titi, je suis
Gros minet. Je veux bien que les fatous, m'appellent
Matou, je fourre ma gueule partout et puis après
Tout, tant qu'y a d'la vie, y a de l'espoir, on
S'en fout. C'est comme ça, qu'on m'a appris
À ne pas baisser les bras et n'oublie jamais
Que mon nom à moi, c'est Kertra.

Fais gaffe fréro, ils tentèrent de nous québlo,
Ils t'insèrent dans des queblo et kiffent
Ce tableau les mecs d'en bas de la rue
S'accrochent et réussissent, ils tissent leur toile
Font leurs affaires et regènerent leurs vices.
Monte ta société, construit mais ne perd pas
Ton temps ne leur laisse pas le plaisir et
Encorre moins de la chance
Rentre dedans, prend le gen gen, met les dedans
Écoute la bonne parole de tes parents pour moi
C'est évident, en évitant les coups de lopsa, ne
Soit plus hésitant, devient ton propre président
En évitant les coups de lopsa, ne soit plus
Hésitant, devient ton propre président.

Fais gaffe fréro, ils tentèrent de nous québlo,
Ils t'insèrent dans des queblo et kiffent
Ce tableau les mecs d'en bas de la rue
S'accrochent et réussissent, ils tissent leur toile
Font leurs affaires et regènerent leurs vices.
Monte ta société, construit mais ne perd pas
Ton temps ne leur laisse pas le plaisir et
Encorre moins de la chance
Rentre dedans, prend le gen gen, met les dedans
Écoute la bonne parole de tes parents pour moi
C'est évident, en évitant les coups de lopsa, ne
Soit plus hésitant, devient ton propre président
En évitant les coups de lopsa, ne soit plus
Hésitant, devient ton propre président.

Parti de rien, toujours pas arrivé, je ne lâcherai jamais
J'ai rien à prouver, j'ai retrouvé mon chemin
C'est approuvé, j'ai recouvré
Mes forces, tel un titan, abattant tout, tout de suite
Sur tout terrain, laissant tout gisant. Quand je repense
Au garnement que j'étais y a un peu plus de
10 ans. Les années m'ont quand même assagi, sois
Pas médisant. Avec Founess, que l'on surnomme
" Puta del cabares " , on a niqué l'hala, dans tous
Les sens et à toute vitesse. Je laisse les choses arriver
À moi et sans précipiter. Je met mes
Capacités cômme un renard, dans ces putains de cités
Tout ça pour t'insister, faites face à leur
Véracité, férocité, faites place aux crapuleux exilés.
Alors lève ton bras, suis moi pour le combat
Même si y a coup bas, on dira tout haut ce
Qu'ils pensent tout bas. C'est cômme ça, qu'on m'a
Appris a ne pas baisser les bras, mais n'oublie
Jamais, que mon nom à moi, c'est Kertra.

Fais gaffe fréro, ils tentèrent de nous québlo,
Ils t'insèrent dans des queblo et kiffent
Ce tableau les mecs d'en bas de la rue
S'accrochent et réussissent, ils tissent leur toile
Font leurs affaires et regènerent leurs vices.
Monte ta société, construit mais ne perd pas
Ton temps ne leur laisse pas le plaisir et
Encorre moins de la chance
Rentre dedans, prend le gen gen, met les dedans
Écoute la bonne parole de tes parents pour moi
C'est évident, en évitant les coups de lopsa, ne
Soit plus hésitant, devient ton propre président
En évitant les coups de lopsa, ne soit plus
Hésitant, devient ton propre président.

 
 


Facebook