Paroles officielles de la chanson «La Chanson Du Vieux Marin» : Philippe Chatel

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Chanson Du Vieux Marin"

Le marin déjà vieux assis sur la jetée
Fume sa pipe en rêvant et regrette son passé
Les bateaux qui s'en vont le matin et le soir
Lui font battre le coeur et réveillent sa mémoire
Écoutez bien
La chanson du vieux marin
Il est né au milieu d'la Méditerranée
Sur le pont d'un navire de pauvres émigrés
Il savait courir sur les planches des passerelles
Avant d'avoir posé le pied sur la terre
Écoutez bien
La chanson du vieux marin
A treize ans sous le vent au sommet d'un trois-mâts
Il découvrait Bali Singapour et Cuba
Il connaissait le nom de ces îles perdues
Que les cartes marines ont portées disparues
Il s'était marié à l'une de ces sirènes
Que l'on trouve sur les plages des îles éoliennes
Elle l'avait quitté pour un quelconque flibustier
Qui vendait de la poudre à qui voulait l'ach'ter
Écoutez bien
La chanson du vieux marin
Il avait rencontré pirates et hors-la-loi
Du cap Horn aux Antilles, du Caire à Sumatra
Et sur son front les rides comptaient les jours enfuis
Comme on marque ses morts sur la crosse d'un fusil
Mais l'aventure faisait la flamme de ses yeux
Une mouette qui volait lui faisait le ciel bleu
Il n'imaginait pas qu'un jour tout finirait
Qu'un jour comme un bateau il rentrerait à quai
Écoutez bien
La chanson du vieux marin
Mais renseignements pris tout ça est inventé
C'est fou ce que les gens ont besoin de rêver
Et le vieux marin n'a jamais quitté la terre
Y'a des menteurs partout même au bord de la mer
Pauvre marin rêvant du bout de l'infini
Qu'a jamais vu Cuba Singapour ou Bali
Et qui n'a rencontré pirates et hors-la-loi
Que sur l'écran magique d'un petit cinéma
Écoutez bien
La chanson du vieux marin
Mais l'île la plus belle est celle qu'on s'invente
Le château le plus beau est celui que l'on hante
Tous les bateaux vont vers ton imagination
Pauvre marin rêveur je t'offre ma chanson

 
 


Facebook