Paroles officielles de la chanson «Ma Rue Slamée» : Alibi Montana

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ma Rue Slamée"

Ma rue c'est un honneur de la slamer
Si elle ne fut quelles auraient été mes années
De mon natal Haïti jusqu'à La Courneuve 93 Seine Saint Denis
Elevé à la musique Funky et au rap de Public Ennemi
Je me rappelle mon voisin possédait un microphone il collectionnait les disques
De Johnny, Dalida, Les Beatles et Les Rolling Stones
Entre les cours et l'école buissonnière
Entre une cannette et un grec frites
S'écrivaient mes premiers vers
Il était encore loin ce nom qu'on me donnerait : Alibi
J'étais un jeune tourmenté du prénom de Nikarson
Mais si mes soeurs et mes frères
Comment ne pas comprendre inspiration guerrière le titre de mon album dont
Maintenant je suis si fier.
Bien sûr elle est là, elle est en moi cette colère
Mais en même temps faire avancer les choses
C'est ce que j'aimerais faire de plus sincère

Un refrain, un petit refrain mais un grand pas pour les frangins
Toutes les religions, toutes couleurs, un album que je dédicace aux soeurs
Mon histoire est parfois commune ressemblant à tant de jeunes d'ailleurs ou de
Ma commune
Faire fortune n'a jamais été le but premier
Je me rappelle je voulais savoir mixer comme Dj 1er
Entre 2-3 magouilles sur les bancs du quartier
Je retournai voir ce prof en paire de lunettes Cartier
On partira de la cité
On se disait dans la cour de récré
Comme si la cité était une prison de laquelle il fallait s'évader
Fais pas la malin sermin
Tu l'as vu en film mais je te dirai « Haut les mains »
A force de nous prendre pour des dégénérés
C'est peut-être pour ça qu'à tous moments ça peut dégénérer
Mais je vous dirais quand même que la première matière c'est nous-même
A nous d'avoir la volonté de réussir peu importe le domaine
La pauvreté et la paix ont du mal à coexiste,
A nous faire comprendre jusqu'au sommet le plus haut
Qu'on a le droit d'exister

 
 


Facebook