Paroles officielles de la chanson «Nefast» : Enhancer

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Nefast"

Nefast girl grande gueule voila qu'elle se la pète
Qu'elle met des baggis et des pompes de skate
Jusqu'ici c'était cool, j'dirai même qu'elle me plaisait
Ouais en fait c'est un mec, il ne lui manque que des couilles
De toujours j'ai préféré les baggis aux channels,
Mais lorsqu'elles crachent, rotent, pétent, alors la moi, je débecte.
Dans ma tête, j'ai le souvenir d'une fille aussi viril qu'Elvis
Mobile comme une brique
Pars y'a pas moyen, y'a pas moyen, d'avoir la trique gars,
Y'a pas moyen, si t'as la trique, c'est que t'es guedin
Car une fille il faut qu'elle reste belle, saine, charnelle voila ce qui me plait
Chek la demoiselle.
Befast biatchs aux propos salaces
Cesse donc tes salades, à la fin ça lasse
Délaisse ce lest mais cesse tes bassesses me vexent
Tu froisses mon cortex
Befast biatchs aux propos salaces
Cesse donc tes salades, à la fin ça lasse
Délaisse ce lest mais cesse tes bassesses me vexent
Tu froisses mon cortex
Je peux plus suporter cette biatch qui me colle aux basques
Qui me prend la tête, qui me rend guedin
Et rester complétement indifférent
Je veux plus suporter cette biatch qui me colle aux basques
Qui me prend la tête, qui me rend guedin
Et rester constamment complétement baaaarge
Befast girl, nefast girl
Befast girl, nefast nefast, girl
Je bad trip une pouf trouvée lors d'une soirée, effrayé j'ai été
Lorsqu'elle s'est accrochée à mon crew, comme un pou, un chew-
Wing-gum sous les semelles se mes axiones,
Cobsone en a chié pour s'la décoller
Chiotte la sotte s'est entichée de mon pôte
Le patch blatch, la tchatche, pourrave, trop grave la meuf
Nous fait le coup de la teuf qui tourne bien pour nous
Aprés avoir bu quelques coups, elle s'assoie sur tes genoux
J'veux bien seulement faut pas oublier
Qu'j'ai jamais tripé les nefastes blatchs timbrées
Vex comme une ex, elle s'exclame, clame à son grand dam
L'amitié, vieille de quelques semaines,
Crisée sans probléme par une personne la mienne
Prend un kleenex, extirpe-toi de mon cortex,
Sans excuse j'expulse, expatrie sans tristesse les princesses
Qui d'un élan de détresse donnent leurs fesses sans qu'on s'y interesse
Kiff kiff toujours du piff piff
Pour biffer des bouffones, pour bouffer des poufs poufs,
Pour sentir l'esbrouffe, les tass ça m'étouffe
Alors j'bifurque sur les meufs que j'kiff
Son esprit dans un corp saint y'a pas qu'les eins
Qui m'inspirent j'm'interesse plus au délire
Genre j'nique la vie mais j'me fais pas niquer
Avec du style et un caractère en béton armé

 
 


Facebook