Paroles officielles de la chanson «Bienvenue Chez Moi» : Alibi Montana

Compositeurs : Martin Bresso
Chanteurs : Alibi Montana
Auteurs : Saint Germain Nikarson
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Bienvenue Chez Moi"

Bienvenue dans mon putain d'univers
Tu n'es peut être que choquer
Loin des contes de Gulliver
Chez les crapules, les grosses tarentules,
Là où les parents prétextent le manque de tune on marche avec des codes
On baise la mode, si on emmène une meuf y a un kylo sous la robe
Parmi nous les mecs en conditionnelle, en semi-liberté et même d'anciens criminels
Mon rap commence à Fleury se perfectionne à Ville peinte
Il est brut et pas destiné aux taimpes
Rien à foutre de la starification, si tu me dois, paye ou je retourne en prison
Malgré la popularité, j'ai pas changé connard
Ne dis jamais qu'alibi a trop mangé
Toujours près des frères, près des cousins
Dans la France entière mec, je connais leurs besoins

Bienvenue, bienvenue chez moi, bienvenue chez moi mon petit petit guette ça
Bienvenue, bienvenue chez moi, bienvenue chez moi mon petit chez les gangstas
Pas fait pour plaire, plutôt pour déplaire, tu connais déjà la parole de bouenaid est en colère
Elle te fait voir le deal, le sexe, le manque de fric
Là où beaucoup d'entre nous habite, elle est sale comme la vie d'aujourd'hui
J'suis cru parce que la situation n'est pas jolie
Brubrubrutalité, pépénalité, manmanque l'Asie Mecque de qualité hospitalité
Tout ça mec, m'a rendu parano, si mes paroles ne te touchent pas, va écouter Mano
Je parle aux blacks, je parle aux beurs, aux blancs, aux hindous, aux chinois
Je parle j'ai le langage agressif d'un récidiviste sur le politiquement correct je pisse
La violence du monde incarnée, dans mon débit tu l'entends
Tu le vois dès le début

Bienvenue, bienvenue chez moi, bienvenue chez moi mon petit petit guette ça
Bienvenue, bienvenue chez moi, bienvenue chez moi mon petit chez les gangstas

Je peux pas tout le résumer, trop de présumer ont tendu des pieges en bas de la sonmai
Je m'en foutais, hiéroglyphe j'écoute du Jimmy Cliff,
Explicite avec où sans le splif
Chez moi le RMI est un rêve qu'on attend
Certains prix pour atteindre les 25 ans
Le thug life ce n'est pas que la grosse caisse
Et les taspés y a aussi le visage de la chienneté
On t'avait dit que la rue c'était que les gangsters
Désolé mon frère, mais y a aussi la misère
Je raconte la banlieue nord
Les bons les mauvais cotés sans oublier nos morts...

 
 


Facebook