Paroles officielles de la chanson «Face À Face» : Kertra

Auteurs : Kery James, Kertra
Compositeurs : Kertra
Chanteurs : Kertra
Éditeurs : Bird Sound, Universal Music Publishing, Delabel Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Face À Face"

Le reveil est brutal et mon frère m'annonce la
Nouvelle, je comprend pas ce qu'il m'arrive, tout
Me paraît irréel. C'est le bordel dans le quartier,
Ils ont buté l'un des nôtres, descendu l'un des
Nôtres, liquidé l'un des nôtres. C'est la merde
Et ça court dans tous les sens pour se venger.
Les bleus n'ont pas pitié, même si c'est chaud, nique
Le danger. On veut se venger, on veut se venger,
Les arabes et les noirs en ont marre de ces
Étrangers. Etrangement dans le quartier, règne
Une atmosphère malsaine, le chetane nahal chetane
Plâne et lâche sa haîne, lâche ses chiennes, sa
Horde, pour nous dresser, pas pressé, une dernière
Sensation nous est adressée. Rien à battre,
Ou cela voudrait dire qu'ils peuvent nous abattre
Ou nous manipuler dans leurs sale théatre.
Ils chargent sur nous et tentent de nous neutraliser
Mangent des cailloux, certains même se retrouvent
Paralysés. Cocktails Molotoff, y'en a qu'aiment
Griller du poulet, du poulet grillé, pour la 18, faut
Pas se faire prier. Riez bande de bâtards, on
Verra qui rira le dernier ouai, on verra qui
Rira le dernier

Forcément, en harcelant, constamment.
La panique, seulement face à la Police
Se dressent les jeunes du ghetto.
Kertra et Kery exigent le droit de véto.
Etre flic, est ce l'art de tuer un hômme sans défense
Desarmé, se trouver en légitime défense. A force
De manier le colt, ils ne récoltent que ce qu'ils
Sèment, les plus rebelles voudraient même s'en prendre
À ceux qu'ils aiment. Nous sommes leur reflet
Quand ils croient être le nôtre et le meilleur d'entre
Eux ne vaut pas mieux que le pire des nôtres.
Leur degré de violence sera le nôtre, leur part
De tolérance sera la notre. Les conséquances votre entière
Responsabilité, ce sont des tueurs de gosses
Que vous avez crédités, tueurs de gosses, dans un
2tat policier : Mantes la Jolie, Orly, Vitry, l'union
78, 94.

Forcément, en harcelant, constamment.
La panique, seulement face à la Police
Se dressent les jeunes du ghetto.
Kertra et Kery exigent le droit de véto.

C'est la guerre civile, cômme si Bill envoyait ses missiles
Trop facile de jouer au plus hostile depuis son
Domicile. Mais ainsi soit-il, ils veulent la guerre
Et bien ils l'auront, ouai, l'occasion fera le laron.
Ils sauront que les jeunes des cités brûlent de rage,
Dégage du passage, reste sage ou devient l'otage.
Pas de faux personnages que des putains de mecs
Ballochés, fâchés prêt à faucher les pédales qui
Viennent chercher les mecs au quartiers, enquête
Baclée, prêt à boucler. Et mâte leurs dégâts
Après leur passage, descente musclée, vu que les
Gars ne respectent rien, on ne respectera rien,
Ouai les mecs des banlieues sont des vauriens

Forcément, en harcelant, constamment.
La panique, seulement face à la Police
Se dressent les jeunes du ghetto.
Kertra et Kery exigent le droit de véto.

Parcqu'ils nous ont braqués, on pourrait
Leur tendre une embuscade planqués, des tireurs
Embusqués, le pompe étant chargé, la suite
S'annonce chargée, j'ai décidé de charger, ils
Pourraient se décharger, on va charger.
En signe de protestation, contestation, apportons solution
À trop de fréquentes altercations. Enfant de la patrie
L'étandard sanglant serait levé, au lever du
Soleil, les plus braves se feraient lever. Le vrai
Sentiment d'être balance bondé de condés, qu'eux
Même organisent l'attaque de fourgons blindés,
Leur protections, ils l'accordent aux plus blindés,
Leur correction, il la réserve aux étrangers.
Incendie criminel, sachez qu'à l'appel, je repondrai
C'est ma foi en votre justice qui s'est effondrée
Trop de mecs sont tombés, sous des accusations non fondées
Kertra et Kéry l'ont dit, leur vision répandez !

Forcément, en harcelant, constamment.
La panique, seulement face à la Police
Se dressent les jeunes du ghetto.
Kertra et Kery exigent le droit de véto.

 
 


Facebook