Paroles officielles de la chanson «La Philosophie Du Hall» : Disiz La Peste

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Philosophie Du Hall"

D'après toi la terre tourne comme ton bedo bidon oubli ton bagagedu
Philosophe du ghetto range tes bagages du gars qu'à tout vu
Qu'à tout fait mon cul t'as trente ans tu glandes encore
Tu vis toujours chez tes parents et pour les aider tu dors
Mais tout ça c'est pas ta faute c'est à cause de l'État
Si on t'écoutes bah t'es un modèle faut faire comme toi
Pas être esclave de cette société de consommation
Mais tous les jours t'achète le Heineken pour ton biberon
C'est récurent c'est trop courant toute la France est au courant
Tout n'est pas tout beau tout rond mais arrête de jurer sur le Coran
Tout le temps toutes les cinq minutes c'est un automatisme
Pour une barrette de shit dire walaï c'est le traumatisme
C'est le tismé je tise pas mais je peux te comprendre
Tant que tu te légitimes pas t'emprisonne dans ton rôle
T'es H.S. t'as plus de pile tellement tu bois t'as plus de bile
J'explose ton foie tu me parles de foi mec t'es débile
Faux anarchiste en carton tu t'égares donc gardes ton
Modèle de vie de bidon plein de conneries et de bifton
Pendant que tu racontes plus de conneries que Paco Rabanne
C'est Eloquence Disiz la Peste pourquoi tu zozottes
Quand je prends la caisse on te prend les couilles désolé si ça te blesse
C'est ça le dièse quoi t'es pas guez t'es pas à l'aise
Mais faut qu'on t'acquiesce soit OK ! du ghetto philosophe
On s'est moqué t'es bloqué t'es choqué
Sous prétexte ça fait philosophe du ghetto
Trop qui mentent trop qui glandent
Et qui plus tard qui quémandent
C'est Disiz et Eloquence tu te sens visé arrête de vendre
Véritable american psycho paraît que tu vis dans le ghetto
Paris extra muros version Soweto
Eh "ro" cesse tes discours tu sème la discorde
Fumée femme "dinero"
O'la ton slogan je le "né-co"
T'es "mé-cra" tu lache pas ton mur comme Humpty Dumpty
Lache pas ton hall tu fumes la "sensi"
Hex ! Hex ! Paraît t'es hardcore comme le dit Fox
Mais sous l'effet de la bibine la "tei-teille"
Tu me parle de la rue et des rôles qu'on y joue
Quoi de neuf à part ça.
Ça me tape sur le systéme "ya" "ah-gah"
Tu me parles des cages d'escaliers mais quel age t'as ?
Tu veux que j'achète ton bedo mais t'es H.S.
Pendant que tu racontes plus conneries que Paco Rabanne ou
Farrakan
C'est Disiz la Peste qui caracole pendant que toi tu plane
À la "U.L.M."
Et là c'est E.L.O.Q.U.E.N.C.E. sur les B.P.M.
Donc cesse tes théorèmes, genre vie de Bohème
T'es trop stupide comme Daddy cool de chez boney M
Dans mon rap j'aborde tous thèmes, reste de marbre comme le
Totem
Quand tu me parles de ton batiment mais tout de même
Tu pourrais faire un effort
L'envers du décor on le né-co tous par coeur
Donc diffère ton parcours
Sinon ça part en couilles face partouze
C'est Eloquence, Disiz la Peste
Pourquoi tu zozote quand je prend la caisse, t'es pas à l'aise
Désolé ça le diez, t'es pas à l'aise
Soit OK !
Do ghetto philosophe oon s'est moqué
T'es choqué
Va chier mani délit de fous, guarde musclé vie d'rue
Oui j'acquiesce
Toujours la même rengaine C.R.S./S.S.
Mais en l'éspèce "rengaine ton gun vite "eff"
L'argent on en veut "zef-zef"
Qu'il vente ou qu'il pleuve fait ça taff-taff

 
 


Facebook