Paroles officielles de la chanson «Gâs De Saint-Malo (Les)» : Théodore Botrel

Compositeurs : Théodore Botrel
Auteurs : Théodore Botrel
Chanteurs : Théodore Botrel
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Gâs De Saint-Malo (Les)"

Les gâs de Saint Malo
Lirelo !
Les gâs de Saint Malo !
Sont toujours sur les Flots
Lirelo !
Sont toujours sur les Flots :
On voit qu’ils ont pour Pères
De célèbres Corsaires :
Cartier, Duguay-Trouin,
Lirelin !
Et Surcouf le Malouin !
Cartier ! Duguay-Trouin
Lirelin !
Et Surcouf le Malouin.

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
Dérivant à vau-l'eau,
Lirelo !
S'en vont à Terre-Neuve
Sans que rien les émeuve :
C'est un métier de chien
Lirelin !
Celui de Terr'-neuvien !

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
N'ont pas le front pâlot !
Lirelo !
Grâce au Vent qui les hâle
Ils n'ont pas ce teint pâle
Couleur de "craquelins"
Lirelin !
De Messieurs les Terriens !

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
N'ont jamais aimé l'eau,
Lirelo !
La bière les dégoûte ;
Ils aiment mieux la "goutte",
Sans cracher sur le vin
Lirelin !
Surtout quand il est fin !

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
Ont pour cœur un brûlot !
Lirelo !
C'est pourquoi, dans leur Ville,
Par centaines, par mille,
On voit dans tous les coins
Lirelin !
Des petits Malouins !

Un gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
Dort seul dans un îlot,
Lirelo !
De René, la grande Ombre
Fait des Bardes en nombre :
Yann-Nibor-le-Marin
Lirelin !
Est de ce patelin !

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
Nul n'aurait le culot,
Lirelo !
De prendre, en temps de guerre,
Leurs Remparts de naguère
Que l'Océan câlin
Lirelin !
Baise soir et matin !

Les gâs de Saint-Malo,
Lirelo !
Sont toujours matelots ;
Lirelo !
Quand la Mort vient les prendre
Ils vont, au Ciel, apprendre
A "filer un grelin"
Lirelin !
Aux petits séraphins!

 
 


Facebook