Paroles officielles de la chanson «L Affront A L Intolerance» : Empati

Compositeurs : Jean Sully Ledermann
Chanteurs : Empati
Auteurs : Olivier Geai
Éditeurs : Lalouline Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "L Affront A L Intolerance"

Meme si tout n’est pas forcément facile, à nous de rendre notre vie utile,
Et cela, afin d’éviter qu’elle ne ce consume seule sur le grill.
Ce que je veux dire par la, c’est que nous sommes ici pour mener un seul et meme combat.
Ce combat est de songer à s’épanouir, et d’arreter de fuir pour ne pas ce nuire.
D’accepter son voisin, comme si il faisait finalement parti des siens.
De combattre le cloisonnement des préjugés, pour éviter que chaqun ce sente ghettoisé.
De réussir à comprendre et affirmer, que le mélange des cultures est une belle aventure,
Que le métissage, un bel assemblage.
J’enchaine mes mots, c’est ma façon de constater les maux,
D’ignorer l’ignorance, de combattre la potence.
C’est ma façon de précher la tolérance, car moi, j’y crois encore à outrance.
C’est ma façon de m’exprimer, en allongeant le stylo sur un vulgaire bout de papier.
Parce que je crois encore en un monde meilleur, et que tout les jours, je croise ces gens qui ouvre leur coeur sans avoir peur.
Moi mon frère est Irakien ou Américain, Chinois ou Tibétain.
Ne crachons plus sur les vertues du coeur, et cela, meme si ça doit nous foutre des coups de sueur.
Ne prechons plus l’individualisme, battons nous ensemble pour le dynamisme.
A toi mon frère, musulman, catholique, juif, bouddhiste ou non-croyant.
Prechons l’amour du pauvre avec le riche, du riche avec le pauvre.
Prechons l’amour en acceptant le fait, que le voisin vienne d’un pays lointain.
Prechons encore l’amour pour comprendre que la vie ne doit pas ce transformer en une vulgaire parodie, préférons en faire un épisode inédit.
Parce que demain des gamins vont devoir choisir leur chemin, et que c’est par toi ou moi qu’il trouverons forcément la bonne voie, faisons en sorte que la tolérance vive, et qu’elle ne devienne plus une esquive.
Croyons en nous et pressons nous pour que demain ces gamins puissent en amasser le précieux butin.

 
 


Facebook