Paroles officielles de la chanson «Qui Voudrait Parler D'elle» : Pigalle

Chanteurs : Pigalle
Compositeurs : Francois Hadji Lazaro
Auteurs : Francois Hadji Lazaro
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Qui Voudrait Parler D'elle"

Paumée, dans sa ferme près des bois
Elle, et ses trois petits gars
Le papa, lui, est parti y a longtemps
En laissant : chèvres et champs
Comme Robinson sur son île
Elle voit le temps qui défile
Elle reste sereine, pas la moindre haine

Qui voudrait parler d’elle ?
Ça passionne qui ?
Cette vie sans perle ni dentelle
Qui voudrait parler d’elle ?
Qui voudrait parler d’elle ?
Si frêle, si superficielle…

Elle arrive parfois à être guillerette
Voire même coquette
Pas question d’être « la femme abandonnée »
Ou « la veuve éplorée «
De toutes façons : Elle passe inaperçue,
On l’oublie dès qu’on l’a vue
C’est pas elle qu’on mettrait dans une chanson
Même pas dans une d’Alain Souchon

Elle sent doucement les jours qui passent
Ses p’tits, elle voit grandir leurs godasses
C’est vrai « qu’elle est verte la vallée… »
Mais ça n’suffit pas pour rêver
Comme beaucoup d’autres personnes,
Elle a eu la mauvaise donne
Tant pis si elle fait partie de ceux-là
Et de toutes façons :
On n’s’intéresse pas à ces gens là.

Un jour, pourtant, il faudra bien choisir,
De’vnus grands, les p’tits vont partir
Alors, ce sera : Soit rester végéter
Sous les châtaigniers
Ou bien filer sans tarder
De toutes façons, quoi qu’elle décide,
Ce sera toujours fade,
Sa vie, si futile, restera en rade

 
 


Facebook