Paroles officielles de la chanson «Le Monstre» : Montgomery

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Monstre"

On commença par apercevoir une lueur aux teintes glacées
Recouvrant progressivement l'horizon qui paraissait ainsi se rapprocher de nous
Aucun savant ni scientifique ne parvenait à expliquer cet inquiétant phénomène.
Pour les plus vieux, cela pouvait évoquer le pire
Mais il demeurait dans notre cité un mystérieux sentiment de tranquillité
Relayé par l'insolite témoignage du vent grâce auquel nous pouvions entendre
Ce chant magnifique qui berçait le coeur de tous les habitants
Le deuxième jour une équipée s'organisa pour aller au-devant de la lueur grandissante
A mesure qu'ils s'approchaient, ils commencèrent à distinguer les paroles d'une étrange
Complainte
" Où est le calme dont je disposais, ce vacarme va tuer la paix,
Je vous promets le malheur par les flammes
Si je ne retrouve pas le calme, le calme…
Arrêtez ce vacarme dans ma tête. "
On entendit sonner les douze coups de minuit,
Alors que les envoyés étaient de retour au village
Ils s'empressèrent de transmettre aussitôt la requête du monstre aux gouvernants
Qui, réunis en un conseil exceptionnel, conclurent qu'il était impératif de faire moins de bruit
Tous se mirent donc à chuchoter et à mesure que le silence se faisait la lueur s'estompa.
En passant dans les rues, il n'est pas rare aujourd'hui encore d'entendre les enfants
Chanter le motif : " Dans le calme, dans le calme, nous vivons dans le calme "

 
 


Facebook