Paroles officielles de la chanson «Au Camp Du Bonheur» : Eddy Mitchell

Chanteurs : Eddy Mitchell
Compositeurs : Richardson J-P
Auteurs : Richardson J-P
Éditeurs : Semi, Southern Music Publ Co Ltd
Adapteurs : Moine Claude
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Au Camp Du Bonheur"

Hello, parisien palot? hein,
Ah ! tu pars en vacances bientôt
Alors bienvenue au camp du bonheur
Je me présente : le directeur

Un beau charter traversant les airs
T'amèn'ra au camp
Où tout le monde t'attend
Tu ne seras pas déçu
Tu seras reçu
Par des gentils membres
Des cadres séduisants
Mais oublie tes problèmes de manquer d'argent
Tu paies avec des boules ce que tu veux comptant
Viens soigner ton coeur
Oublie tes malheurs
Bienvenue au camp du bonheur

Ah ah ah... Hein ! Alors mon gars, humm
Qu'est-ce que tu dis de ça, hein ?
Ah ! c'est trop beau, hein ?
Je sais tu n'y crois pas, hein ?
Ah, comment ? Ah, c'est moi que tu n'crois pas

Vue sur la mer
Pour calmer tes nerfs
Parasols géants
Pour couples exigeants
Du soir au matin
On berce les copains
Des soirées sympas
Sur orchestres extra
Oui nos bains de minuit
Sont toujours exquis
Nos sirènes jolies
Disant toujours oui
Viens soigner ton coeur
Oublie tes malheurs
Bienvenue au camp du bonheur

Ah, ah, ah... Alors mon gars
Hein hein hein
Qu'est-ce que tu dis d'ça ?
Comment, comment, comment ?
Ah, ah, ah, oui, oui, le prix ?
Ah, oui, le prix, ben oui, eh bien,
Attends, attends, attends, attends, attends,
Je n'ai pas fini, c'est reparti

Au camp du bonheur
On soigne les coeurs
Des palmiers géants t'abritent du vent
Les membres du club ne sont pas trop snobs
Y a du genr' bon genr'
Et des grands sentiments
Et les animateurs sont de bonne humeur
Ils t'apprendront le ski.i.i.i. nautique
C'est gratuit
Viens soigner ton coeur
Allons, n'aies pas peur
Bienvenue au camp du bonheur

Ah ah ah ah Alors mon gars, hein ?
Humm, qu'est-ce que tu penses de tout ça, hein ?
Qu'est-ce qu'on dit, hein ?
Hein, Comment ?
Attends, attends, attends, attends
Oh, ne t'en vas pas
Ne t'en vas pas, ah,non...
Il est parti, oh, oh...
Il s'en va, oh, oh...

 
 


Facebook