Paroles officielles de la chanson «Clematite» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Clematite"

Je visitais Nagasaki au Japon
Quand devant moi je vis passer un jupon
Une charmante petit' mousmé,
Gai papillon tout de printemps parfumé
Je n'avais pas causé d'amour d'puis Paris
Le c?ur ému, sans hésiter, j'la suivis
Tout en cherchant une occasion
D'engager la conversation !
Quand tout à coup se r'tournat gentiment
Ell' me dit en riant :

Refrain :
Je m'appell' Clématite
Si ton petit c?ur pour moi palpite
Je demeure là, tout à côté
Viens chez moi prendre un' tass' de thé.
Tu t'appell's Clématite
C'est un joli nom, dis-je à la p'tite
Mais la belle enfant me répondit :
Tu verras mon chéri
Que j'n'ai pas qu'ça d'joli !

En tête à têt' dans un palais... en bambou
Nous étions seuls quand ell' me dit : Mon loulou !
J'veux qu' tu t'habilles comme un Nippon
C'est l'habitud', la règle de la maison.
Quand d'un jupon de soi' je fus habillé
La belle enfant me dit pour m'émoustiller
Je vais danser mon cher ami
Et tu va me fair' vis-àvis
Et je dansai, pour lui faire plaisir
Cherchant à saisir.

Refrain :
O ma p'tit' Clématite
Je sens que pour toi mon c?ur palpite
Tu vois ma chéri' j'suis excité
T'aurais pas dû m'fair' prendr' de thé.
O ma pe'tit' Clématite
N'me fais pas languir, allons viens vite
Tu vois que je suis plein de chaleur
Et tu vas mon p'tit c?ur
Fair' monter... mon ardeur.

Tout essoufflé, la saisissant au détour
J' l'arrête et veux lui dir' ma chanson d'amour
Un' chansonnette pleine d'entrain
Qu'on chante à deux... en soupirant le refrain.
J' la sais pas c?ur et d'ordinair' j'suis parfait
Mais ce jour-là, je ne pus dir' qu'un couplet
Et je crois bien même, entre nous, (chut)
Que je n'allais pas jusqu'au bout !
J'dis à la bell' d'un air embarrassé
Combien je suis vexé.

Refrain :
O ma p'tite Clématite
Faur pas m'en vouloir mais je te quitte
Car si ma chanson le la connais,
J'sais pas la dire en japonais.
Adieu ma Clématite,
Je vais regagner Paris bien vite,
Je suis sûr que là-bas ça ira
Pour dir' cett' chanson-là...
La Parisienn'... y a qu' ça !

 
 


Facebook