Paroles officielles de la chanson «La Mattchiche» : Mayol

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Mattchiche"

Un Espagnol sévère
D'une ouvrière,
Au Moulin d' la Galette
Fit la conquête
Il dit à sa compagne
Comme en Espagne :
Je m'en vais vous montrer
Un pas à la mod' qui va vous charmer
Amoureusement
Laissez-vous conduir' gentiment.

REFRAIN
C'est la danse nouvelle,
Mademoiselle,
Ainsi qu'une Espagnole
Lascive et folle
Il faut cambrer la taille
D'un air canaille
Cett' dans' qui nous aguiche
C'est la Mattchiche !...

Ad lib :
Allons douc'ment...
Ne pressons pas l' mouv'ment
C'est palpitant
Et ça dur' plus longtemps...

Chez lui, son amoureuse,
Très langoureuse,
Par la danse charmée
Semblait pâmée...
Je lui dis : ma mignonne,
A Barcelone
Ca se danse en corset
Pour que les oranges soient toujours au frais
C'est bien plus joli ;
Car les yeux aussi sont ravis...

REFRAIN
Otez votre dentelle,
Mademoiselle,
De vos nichons qui pointent
J'admir' les pointes.
Sous votre jupe blanche
Jaillit la hanche.
J'vois qu'il n'y'a rien d' postiche,
Viv' la Mattchiche !...

Ad lib :
Beaux nichonox!
Superbes grenados
Quel déliros
J'en ai des frissons!

Adorant qu'on la frôle,
S' sentant tout drôle,
La jolie Montmartroise
D'humeur grivoise
Se faisant plus câline,
Tendre et féline,
Dit à son hidalgo :
Je suis fatiguée, allons au dodo...
Ils s' réveillèrent en ch'mis' de nuit.

REFRAIN
Puis, redoublant de zèle,
La demoiselle
Dit : cett' danse est un rêve,
Faut que j' me lève...
Elle est bien plus exquise
Quand, en chemise,
On saut' comme une biche...
Viv' la Mattchiche !...

Ad lib :
O mon trésor!
Ma petit' gueule en or...
Encor! encor!
Je t'en prie serr' moi fort.

Les amants s'adorèrent,
Puis s'épousèrent.
Tout' la Butte sacrée
Fut invitée...
La Mattchich' fut d' la fête.
Chaqu' midinette
Avait pour cavalier
Un jeune Espagnol pour la fair' danser
Et tous murmuraient
Voyant les coupl's qui s'enlaçaient

REFRAIN
Il n'y a plus d' Pyrénées
D'puis c't' hyménée !
Mais y a d'jolies montagnes
Comme en Espagne...
Car les poitrines rondes,
Les croupes blondes
Bondissent de leurs niches
Pour la Mattchiche !...

Ad lib :
Tout doux, tout doux!
Agitant vos frous frous
Tortillez-vous!...
Sous les yeux andaloux!...

Depuis lors, les p'tit's femm's
Chaqu' soir se pâment
Pour cett' danse espagnole
Qui les rend folles.
La Mattchiche prenante
Et délirante
Maintenant fait fureur
Et mieux qu' le cake-walk met l'amour au coeur
Dit's à vos amants
De vous la montrer rapid'ment

REFRAIN
C'est la danse nouvelle,
Mesdemoiselles,
Dans les bras d'un homme tendre
Il faut l'apprendre
J' vous souhait' jusqu'à l'aurore
D' danser encore
Cett' dans' qui nous aguiche
Viv' la Mattchiche !...

Ad lib :
Tout doucement
Sans presser le mouv'ment
Ce s'ra charmant
Car l'amour vous attend!

 
 


Facebook