Paroles officielles de la chanson «Le Printemps Chante» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Printemps Chante"

Sitôt que le printemps
Apparaît sous les cieux
Dans les cerveaux il germe des folies ;
Par un charme puissant,
Doux et mystérieux
Ces messieurs jeun's ou vieux,
Trouvent toutes les femmes jolies.
Et sur les av'nu's et sur les boul'vards
On entend ces mots,
Répétés de tout's parts :

Refrain :
Le printemps chante dans les buissons ;
Saison charmante des floraisons !
Arborons la fleur élégante,
Sur nos habits, sur nos vestons.
Julie femme de l'oeil... de la dent
Un pied exquis... l'autre aussi...
La plus laide paraît charmante
Le printemps chante !

Dans les bois de Boulogne
Endormi plus ou moins,
L'amour, comme partout, livrant bataille,
Des couples enlacés
Que le mair' n'as pas joints
Dans les coins, sans témoins,
S'en vont en se tenant par la taille :
Et les amoureux au coeur chaleureux
Roucoulent ces mots
Sous les bosquets ombreux :

Refrain :
Le printemps chante dans les buissons.
Allons, méchante, point de façons ;
Cède à l'amour qui nous enchante
De ses doux et premiers frissons !
A toi mon coeur !
Veux-tu ma vie... ma fortune ?
Veux-tu ma montre ?
Allons ne fais pas la méchante !
Le printemps chante !

Parmi les près, les bois,
Par le mont et le val,
Deux bons gendarmes vont, l'allur' martiale,
Endormis à moitié mais d'un pas bien égal
A cheval, tant bien qu' mal.
Tâcher d'fair' respecter la moral'
Le bruit d'un baiser les réveill' parfois
L'brigadier soupire et murmure à mi- voix :

Refrain :
Le printemps chante dans les buissons
L'âme clémente, sans bruit passons.
L'amour est une chose charmante !
Brigadier, vous avez raison !
Fermons parfois les yeux sur la chose illicite
D'autant mieux que l'auberge est là qui nous invite,
J'dirai deux mots à la servante,
Le printemps chante.

Alors que les amants volent au rendez-vous,
Deux vieux en qui la vie mit sa sagesse,
Devant leur porte assis,
Comme de bons époux
D'un oeil doux, point jaloux
Regardent folâtrer la jeunesse ;
Et les deux bons vieux perclus et cassés,
Chevrotent à ceux qui passent enlacés :

Refrain :
Le printemps chante dans les buissons.
Tout vous enchante, filles, garçons !
Quant à nous, notre voix tremblante
A dit ses dernières chansons.
Embrassez-vous, enfants, en la forêt prochaine !
Hélas ça vous quitt'ra avant que ça n'nous r'prenne !
Car, un beau jour, le coeur se lasse ;
Le printemps passe !

 
 


Facebook