Paroles officielles de la chanson «Une Fleur Sur L'oreille» :

Compositeurs : Henri Bourtayre
Auteurs : Kubnick Henri
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Une Fleur Sur L'oreille"

UNE FLEUR SUR L'OREILLE

1.
Suivant un très ancien usage,
Aux îles de la Société
Les filles, quand ell's en ont l'âge,
S'occup'nt ell's-mêm's de se marier,
C'est pourquoi un' fillette en quête,
En quêt, d'un homme à épouser,
Faisait gentiment la coquette,
La coquette sous les cocotiers.

REFRAIN

Une fleur sur l'oreille
Une guirlande autour du cou,
Elle était la merveille
Des filles de Tuamotou.
Une fleur sur l'oreille
Une guirlande et rien en-d'sous,
Elle troublait les veilles
De tous les jeunes papous.
Au bord de l'eau oh !
Toutes les nuits oui
Talimao oh !
Cherchait un mari,
Sur les coraux oh !
Elle courait
Offrant son corps au
Premier qu'en voulait.
Une fleur sur l'oreille
Une guirlande autour du cou,
Elle était la merveille
Des filles de Tuamotou.

2.
Le mariage quand on y songe
Ne doit pas être improvisé,
Après un p'tit pêcheur d'éponges
Ell' séduisit cinq, six guerriers.
Puis cette fille démoniaque,
Alla, par les champs de manioc,
Ensorceler des chefs canaques,
Des sorciers et de gros maitres coq.

3.
Dans ses recherches inlassables
De l'époux qu'elle avait rêvé.
Elle essaya tous les notables
Des îles de la Société.
Final'ment cette chipotière
Trouva que c'était le premier
Qui f'sait encor' l'mieux son affaire,
Et c'est lui qu'elle a épousé.

Une fleur sur l'oreille,
Une guirlande autour du cou,
Quell' noce sans pareille,
Quelle noce à Tuamotou.
Des îles de la Sonde
Aux îl's Marquise et Sous-l'vent
De tous les coins des ondes
On vit venir ses amants,
Pour acclamer - hé
Talimac-oh !
Quand le sorcier - hé
Lui passa l'anneau.
Et pour souhaiter - hé
Bonheur charmant- ant
A la mariée - et
A ses quinze enfants.
Une fleur sur l'oreille,
Une guirlande autour du cou,
Maint'nant elle surveille
Son époux d'un air jaloux.

Une fleur sur l'oreille
Une guirlande et rien en d'ssous,
C'est elle la merveille
Des femmes de Tuamotou.

 
 


Facebook