Paroles officielles de la chanson «La Femme De Sa Nuit» : Oxmo Puccino The Jazzbastards

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Femme De Sa Nuit"

J'étais passé par hasard, prendre un verre
J'allais m'en aller, quand sa beauté m'interpelle
Y a une sirène quand mon cerveau s’agite
C’est que le radar indique un « boul » magique
1er Round échauffement de charisme début d’un long regard de talisman
Hey Huggy l'addition de la poupée, c'est pour moi
Amène des glaçons et deux coupes de champagne
Sur mon bateau j'pars à la conquête
Soudain, Yuri me bouscule à cent kilomètres heures
Rate ma grosse claque, mais pas mon croche-patte
Ramasse sa vilaine gueule dans mon champagne
Apeurer par tout ce désordre
Elle demande l’addition
Huggy me désigne, elle m'ignore
Tu ne connais pas le black Popaye ma mignonne
Tu ne résisteras pas longtemps aux signaux

Quand on cherche
La femme de sa nuit
C'est le suspense qui anime
Après l'ivresse
Pris de vitesse
On déteste ce qui arrive

Je commence un nouveau plan d’approche
Lorsqu’un type me tape dans le dos
Me taxe une clope
Tito déguisé en gentleman
Se dirige vers ma proie
Qui lui répond d’un sourire à ma surprise
Il s’assied à côté d’elle,
Et supprime mes chances de passer cette nuit sublime
Je fais demi-tour un peu déçu tant pis pour elle
Quand le diable en personne surgit d’une ruelle
Pat Phil ce qu’il cache m’inquiète
Malheur à ceux qu’il cherche quand il a cette tête
D’après mon expérience, le danger n’a pas d’écriteau
Par hasard sa haine s’arrête sur Tito
Tito lui sort un paquet de chips explosif
Pat Phil brandit le métallique clic boom
Quelques cris de femmes un corps qui tombe
Tout est bien qui n'est pas le bon dicton

Quand on cherche
La femme de sa nuit
C'est le suspense qui anime
Après l'ivresse
Pris de vitesse
On déteste ce qui arrive

Échange de coups de feu au Lipopette bar
Je saute derrière le comptoir, ce mois-ci c’est ma deuxième fusillade
Ils me font faire des heures sup’
Le premier qui n’a plus de cartouches coup de boule,
Trois coups de feu plus tard, un long silence
Je me relève sur cette scène hallucinante
Pat Phil tiens la fille dans ces bras
Un air plus que désolé Tito est intact,
Il se gratte la tête l’air embarrassé
Je me suis dit "ah si je l'avais embrassée"
Elle aurait mieux fait d'accepter mon verre
Encore une qui rate le black Popaye
Avant que la vieille d’en face ne prévienne
Je m’en vais avant que la police n'intervienne
Personne ne m’a vu, salut

Quand on cherche
La femme de sa nuit
C'est le suspense qui anime
Pris de vitesse
Après l'ivresse
On déteste ce qui arrive

 
 


Facebook