Paroles officielles de la chanson «Black Popaye» : Oxmo Puccino The Jazzbastards

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Black Popaye"

Le dernier succès tu sais même plus c'est quand
Tu ne sors de chez toi qu'pour un cachet conséquent
OX et PUCCINO les gens pensent un groupuscule
Tout ça car le nom n's’écrit qu'en majuscules
...dès que l'singe fait de l'argent mais non

Sur mon bateau j'pars à la conquête Yo
On fume les épinards Black Popaye Yo
Et jeter l'ancre dans plus d'un hôtel
Ce soir on représente le rap qu'on paye
Black

Le dernier succès, tu sais même plus c'est quand
Ne sors de chez toi que pour un cachet conséquent
OX & PUCCINO, les gens pensent un groupuscule
Tout ça car le nom ne s'écrit qu'en majuscules
Dès que j'y pose le pied le ring se casse,
Massacre à la savonneuse pour style crado
Guitariste vas-y frappe la gratte
On m'appelle là-bas, je martèle la basse
M'attelle à la tâche, mais t'y es pas fada bada boom
Ma zique en otage, j'fais l'Intifada me voilà vroom
Parle de moi, si y'a rien à dire au parloir
Plus passionnant que trois trilogies de Star Wars
Pas de noirs, on m'a dit toi et ta sale clique
Retournez en Afrique, vous ne ferez pas de fric ici
Trop de gens sont Tarzan et pensent que
C'est voler dès que le singe fait de l'argent

Sur mon bateau, je pars à la conquête Yo
On fume les épinards Black Popaye, Yo
Et jeter l'ancre dans plus d'un hôtel
Ce soir, on représente le rap qu'on paye
Black Popaye repart à la conquête Yo
Fume les épinards Black Popaye, Yo
Et jeter l'ancre dans plus d'un hôtel
Ce soir, on représente le rap qu'on paye

J'ai mangé trop d'olives, recraché les noyaux
Trop de vices ça fait péter les boyaux
Tiens mon CD en petit paquet
Une rime remplit dix sachets
Si le crime marche, ce que je dis, t'achètes
À cette heure j'prends, le mic comme on part en guerre
Dans la rue j'écris sous les réverbères que
C'est ici l'enfer, au fond j'en ai rien à faire
Moi, tu connais l'amour repose en paix, yeah
Au Lipopette tu pars sans payer
À sec t'as pas de quoi rappeler
Rap très typé, suréquipé
Mes dés sont pipés, sûr je t'ai piqué
Arrête de me biper
Pas assez de batterie pour téléphoner
J'suis trop énervé, anti-rdv
Chez moi trop de défilés de strings
Ce que je vis, trop l'ont répété ou l'imitent, non

J'ai le discours et les biscottos dans un seul steak
Averti, je vaux le double de ton espèce,
Tu veux rentrer au Lipopette,
T'es fada et mal sapé, comme pour aller en discothèque
Et t'es pas original, comme le marin noir peut l'être
Contrôle du haut de mes presque deux mètres
Ces enfoirés doivent manquer de sommeil
Pour oser se frotter au Black Popaye

 
 


Facebook