Paroles officielles de la chanson «Vague O? L'homme» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Vague O? L'homme"

Vague à l'homme

Je cher-chais pour mes nuits
Que des histoires sans a-li-bi
A-vec faux hidaloos
Yo te quié-ro mu-cho
Et l'on se dit a-dieu
Mais comme on dit ça va
S'ad-di-tionnent les corps
Sous las-si-tu-de Nord
Désirs démaquillés
Par trop de bai-sers sa-lés
Trop de baisers donnés
Terre pro-mise terre brû-lée
Pour si peu de reçus

2.3. l'ar-rache-c?ur n'ar-rache plus
J'ai mal lu l'scé-na-rio
Je re-pars à zé-ro

J'ai du vague
Du vague à l'homme
J'ai du vague
Du vague à l'homme

1.2. Mes corps à corps
Sous lassi-tu-de Nord
Sai-son des pluies
La saison est in-finie

Je re-colle les morceaux
Des mots qui ren-trent dans la peau
Tout en versant des pleurs
Sur les racines des fleurs
D'un con-ti-nent per-du

L'ar-rache-c?ur n'ar-rache plus
J'ai mal lu l'scé-na-rio
Je re-pars à-zéro

J'ai du vague
Du vague à l'homme
J'ai du vague
Du vague à l'homme

Je cherchais pour mes nuits
Que des histoires sans alibi
Avec faux Hidalgo
Yo te quiero mucho
Et l'on se dit adieu
Mais comme on dit ça va
S'additionnent les corps
Sous lassitude nord
Désirs démaquillés
Par trop de baisers salés
Trop de baisers donnés
Terre promise, terre brûlée
Pour si peu de reçus
L'arrache c?ur n'arrache plus
J'ai mal lu l'scénario
Je repars à zéro.

REF :
J'ai du vague
Du vague à l'homme
J'ai du vague
Du vague à l'homme
Mes corps à corps
Sous lassitude nord
Saison des pluies
La saison est infinie

Je recolle les morceaux
Des mots qui rentrent dans la peau
Tout en versant des pleurs
Sur les racines des fleurs
D'un continent perdu
L'arrache c?ur n'arrache plus
J'ai mal lu l'scénario
Je repars à zéro.

REFRAIN :
J'ai du vague
Du vague à l'homme
J'ai du vague
Du vague à l'homme
Mes corps à corps
Sous lassitude nord

 
 


Facebook