Paroles officielles de la chanson «Bol D Air» : Bams

Compositeurs : Louis Gomis
Chanteurs : Bams
Auteurs : Olivier Mupepelebo, Betga Stephanie
Éditeurs : Peermusic France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Bol D Air"

1er couplet : BAMS
Jeunesse au printemps d' l'âge
Mais déjà l' heure pour l' charlatan d' penser d'endoctriner
De brimer l' jeune auditeur spectateur
Qui face au rêve se livre tel un enfant qu'on rendrait rieur
L' sécateur d'une quelquonque ascension spirituelle le présentateur
Se donne le droit de tutelle
Cautionne conditionne
L'adolescence trompée de jeunes branleurs a-culturés privés
D'une quelconque démarche de réflexion personnelle qu'on voudrait censurer
Sans suer privatiser
Prolifèrent les programmes populaires pervers
S'enterrent plus bas qu'terre nos références culturelles et par là-même
L'intellectuel potentiel d' mes congénères
Neuronal cedème pulmonaire
Qui fout la merde comme du souffre dans mon oxygène
Vite vite faut qu' j'me sauve : Un bol d'air

REFRAIN
Un bol d'air on m' pompe l'air
L'air de rien quoiqu'on dise
Quoiqu' tu fasses de nous : Y' a pas moyen
Quoiqu' tu fasses de nous : Y' a pas moyen
Dans c' bordel : simple pion ou mauvais citoyen
Ça manigance sous ton nez Et tout ça l'air de rien

2ème couplet : SINISTRE
On est jamais à l'abri d'une quelconque sentence
Autant d'étiquettes collées au dos que d'ados collés au mur
Comme des sans-domicile, vils, sales, dans l' regard de l'autre: cibles
Pour des balles perdues qui frôlent nos nerfs combustibles
On brûle mais nos corps ne se consument pas
Le front s'enflamme dès qu'un mec en manque de thune paie pas
Le pain qui bouffe c'est ouf le gnouf nous guette tous
Nous bouffe le souffle putain j'étouffe merde
"un bol d'air" la téce où j'use mes s'melles, "un bordel"
La vieille derrière son rideau "de quoi s' mêle-t-elle" ?
On m' catalogue mauvais garçon moi et mes homologues
On nous catalogue en 205 cab vendeur de drogue
Et l' sociologue nous place tous dans la même pirogue
La vague médiatique ignore nos blèmes jusqu'à c' que l'épilogue
Ressemble à des "tur-vois" qui crament et là l' démagogue
Surgit l' sourire aux lèvres et dit qu'il veut un dialogue

REFRAIN

3éme couplet : BAMS et SINISTRE
Donnant donnant
Un dernier couplet histoire de
La faire à l'envers et d' te mettre à l'étroit
Trois pieds sous terre en manque d'air
Ou à quattre pattes comme un schlag, une tass, un wack, un nase
Houlà cinq, on trinque et c'est pas d' la 8.6
L' système veut nous voir noyés mais cette
Fois on s'insurge façon 18.48
Marque au fer, en def pour le 9.9
Forge un moral d'acier avant 2010
Les détracteurs, détractés : programme de la matrice
Un seul but, une seule route, une seule lutte
Un sale combat, des barres de fer plein l' fute
Soldats, soldons la dette du Tiers-monde, bruts
Quitte à voler l'état, violer les lois
Mais qui t'a dit, quoi, qu'on t' devait quelqu' chose
A qui ? ceux-là mêmes qui t' conditionnent à la consomme
Bafouent les droits de l'homme, les droits de l'homme
On nous les gomme, on nous "sodome"
Cesse-donc d'être la pomme de Babylone Invisible taule

REFRAIN

 
 


Facebook