Paroles officielles de la chanson «Ma Definition» : Booba

Chanson originale : Ma Definition
Compositeurs : Frédéric Wurtz
Chanteurs : Booba
Auteurs : Elie Yaffa
Éditeurs : Sony Atv Music Publishing Bv
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ma Definition"

On y pousse un peu d’travers, skate, BMX puis nique la RATP, tout ça rythmé de rap music ; ma jeunesse a la couleur des trains, RER C pendant l’trajet j’rêvais de percer, fier d’en être un / On cultive sa haine anti-flic ou gendarme alors on d’vient des boss du maniement d’armes, mon peuple anéanti temporaire seulement jusqu’à la rébellion de l’Afrique et des Antilles / C’est 9 ze-dou nous, on est p’tits, on veut niquer Paris, on connaît rien nous et y’a plein d’trucs à prendre, et puis t’apprends, vite avec les coups, reviens avec tes couilles, tes potes, frappe avec les coudes / C’est pousser comme une ortie parmi les roses / Et y sont trop alors j’appelle mes Khros les ronces / C’est un état d’esprit ne plie que si les pissenlits j’bouffe ne reçois d’ordre ni des keufs ni des profs / Haineux de chez nous vient le mot vénéneux / La rue conseille la juge te console souvent / Drogue douce ou c’est le bug, la rue t’élève et te tue ; alors laisse-moi tirer qu’j’m’assomme au teuh teuh ! ! Grillé mais je nie, ici les hyènes ont une insigne, et j’espère qu’c’est pas l’un d’nous qui servira de gnou / La folie, le sang, la mélancolie, du rap, du fil rouge, des risques et du son, ma définition.

J’viens des Hauts d’Seine / Obscène est mon style, mon comportement / J’suis instable au micro, et dans la rue j’vis n’importe comment / J’m’en bats la race sauf des potes, la famille et l’cash / Y faut d’la maille, plein d’sky, y faut qu’j’graille, non ?! Ecoute, goûte mon flow, fils, car j’ai pas b’soin d’sponsor / Le rap, mon crew et l’vice, c’est comme ça qu’j’m’en sors / Connu pour tuer, les M.I.C. d’ici à NYC / Du sang, des risques et du son, ma définition.

Ma définition, j’en veux toujours plus, j’attends pas leur putain d’paye ou leur putain d’bus ! Insoumis, j’fais des sous bêtement parce que j’veux voir c’pays en sous-vêtements / J’voulais savoir pourquoi l’Afrique vit malement, du CP à la seconde y m’parlent d’la Joconde et des Allemands / Ici le diable racole, fuit son rodéo, t’attache dans l’hall avec d’la coke pisse sur ton auréole / Delabel, Sony ou Virgin, vous comprenez, mon style n’a pas b’soin d’vigile / Des plaques et des plaques si c’porc d’Chirac était black / J’suis obscur, dors d’un œil comme un missile scud / J’suis pas le bienvenue mais j’suis là, reprends c’qu’on m’a enlevé, j’suis venu manger et chier là / Plongé dans la tourmente quand les fonds manquent / À force de m’plaindre, j’attends plus l’argent, j’vais l’prendre / Dérivé trop jeune, j’peux plus redescendre et j’essaie d’pas être en chien d’janvier à décembre / Ou j’te fais jouir ou j’te fais mal, c’est très simple, ma définition avec des textes à prendre à 1 degré 5.

J’viens des Hauts d’Seine / Obscène est mon style, mon comportement / J’suis instable au micro, et dans la rue j’vis n’importe comment / J’m’en bats la race sauf des potes, la famille et l’cash / Y faut d’la maille, plein d’sky, y faut qu’j’graille, non ?! Ecoute, goûte mon flow, fils, car j’ai pas b’soin d’sponsor / Le rap, mon crew et l’vice, c’est comme ça qu’j’m’en sors / Connu pour tuer, les M.I.C. d’ici à NYC / Du sang, des risques et du son, ma définition.

J’viens des Hauts d’Seine / Obscène est mon style, mon comportement / J’suis instable au micro, et dans la rue j’vis n’importe comment / J’m’en bats la race sauf des potes, la famille et l’cash / Y faut d’la maille, plein d’sky, y faut qu’j’graille, non ?! Ecoute, goûte mon flow, fils, car j’ai pas b’soin d’sponsor / Le rap, mon crew et l’vice, c’est comme ça qu’j’m’en sors / Connu pour tuer, les M.I.C. d’ici à NYC / Du sang, des risques et du son, ma définition.

 
 


Facebook