Paroles officielles de la chanson «Quatre-Vingts Chasseurs» :

Compositeurs : Marc Berhomieu
Auteurs : Traditionnel Montmartrois
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Quatre-Vingts Chasseurs"

1.
Pour l'ouverture de la chasse
Dans un château riche en gibier
Une marquise aux fins limiers
Invita des chasseurs en masse
Il arriva de fins tireurs,
Mais grande fut notre surprise.

R.
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
Quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

2.
"Allons, chasseurs, vite en campagne"
Dit la Marquise, "Il faut partir
Que chacun se livre au plaisir
Le son du cor nous accompagne"
Au bruit des chants et des clameurs
Plus d'une biche fut surprise.

R.
Accompagnant notre Marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
Quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

3.
Après s'être couvert de gloire
Dit la Marquise, il faut rentrer
Ce n'est pas tout de s'illustrer
Il faut encore manger et boire
Servez les mets et les liqueurs
Et que la table soit bien mise

R.
À la table de la marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
Quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

4.
Après cette illustre journée
On se disposait à l'amour
La Marquise, dans ses atours,
Par chacun d'eux fut convoitée
Tous en obtinrent les faveurs
Car la noble dame était grise

R.
Et dans le lit de la Marquise
Nous étions quatre-vingts chasseurs
Au rendez-vous de la Marquise,
Nous étions quatre-vingts chasseurs,
Quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs
Quatre-vingts, quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts quatre-vingts chasseurs

5.
Ce fut une nuit mémorable
La Marquise neuf mois plus tard
Mit au monde un joyeux batard
Dont le renom fut redoudable
De ses jours, ignorant l'auteur
Il demanda qu'on l'en instruise
Tu es, lui dit notre Marquise,
L'enfant de quatre-vingts chasseurs (bis)
Qui n'avaient pas peur.

 
 


Facebook