Paroles officielles de la chanson «A La Cabane Bambou Bambou» : Mayol

Chanteurs : Mayol
Compositeurs : Marinier Paul
Auteurs : Marinier Paul
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "A La Cabane Bambou Bambou"

1.
Moi, bon nègre tout noir,
Tout noir, de la tête aux pieds, si vous voulez voir
Venu à Paris pensant rigoler ;
Mais moi bien trompé, toujours m’ennuyer.
Aussi, gros chagrin moi, le dire à vous,
Vouloir retourner chez nous
Où ça ?

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

2
Mis à la mode française,
Parc’que moi forcé ; mais pas être à l’aise
Avec pantalon et tout le fourbi :
Bretelles, faux-col, et souliers vernis.
Moi aime bien mieux la mode de chez nous
Avec pas d’costum’ du tout.

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

3
Moi pour fair’ partir mon ennui
Eté Moulin-Rouge, Casino d’Paris,
Avoir vu p’tit’ femme chahuter beaucoup ;
Mais moi préférer danseus’ de chez nous
Qui remuent leur bedon sans dessus dessous
Et leur gros derrière itou.

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

4
Pourtant emm’ ner en m’en retournant,
Jolie petit’ femme avec corps tout blanc.
Moi f’rai avec ell’ famille au complet,
Petits enfants couleur café au lait.
Moi, pour bien remplir mes devoirs d’époux
Lui donn’rai baisers bien doux !

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

A LA CABANE BAMBOU
(Prononciation petit noir)

1.
Moi, bon nègle tout noi,
Tout noi, de la tête aux pieds, si vous voulez voi.
Venu à Paouï pensant ligoler ;
Mais moi bien tlompé, toujou m’ennouyer.
Aussi, glos chagoin, moi le dis à vous,
Vouloi létoune chez nous
Où ça ?

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

2
Moi mis à la mod’ française
Parc’que moi focé ; mais pas ête à l’aise
Avec pantalon et tout le fourbi
Bletelles, faux-col, et souliers véenis,
Moi aimer bien mieux la mod’ de chez nous
Avec pas costum’ du tout.

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

3
Moi pou fai patir mon ennoui
Eté Moulin-Rouge, Casino d’Paouï,
Avoi vu ’tit’ femme chayouter beaucoup :
Mais moi pouéfouéoué danseus’ de chez nous
Qui lemue le bedon sans dessus dessous
Et le glos dèlié itou.

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

4
Pourtant emmène en me letounant,
Jolie petite femme avec corps tout blanc.
Moi fai avec elle famille au complet
Petits enfants couleu café au lait
Moi pou bien lempli mes devois d’époux
Lui donné baisers bien doux !

R.
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou, You !
A la caban’ bambou bambou,
A la caban’ bambou You !

 
 


Facebook