Paroles officielles de la chanson «Demain Y'a Maman Qui Vient» :

Compositeurs : Jacques Debronckard
Auteurs : Sauvion Serge
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Demain Y'a Maman Qui Vient"

DEMAIN Y’A MAMAN QUI VIENT

Dans le dortoir comm’ tous les soirs
Après qu’on ait dit l’Notre Père
Le pion a éteint la lumière
Et nous voilà couché dans l’noir
Ce soir on s’est couché bien vite
Sans chahuter, sans faire de bruit
C’est pas l’moment qu’on soit puni
Vu que d’main c’est l’jour des visites.

Ah Viv’ment, Viv’ment qu’on soit d’main
Demain y’a ma Maman qui vient
Y’a bien longtemps que j’l’ai pas vue
Y’a bien longtemps qu’elle est pas v’nue
Si seul’ment elle pouvait v’nir seule
Sans l’type qu’est son nouveau mari
C’gars là et moi on s’fait la gueule
J’peux pas l’sentir et j’lui ai dit.

Ah ! Si seulement ell’ v’nait sans lui
On pourrait s’prom’ner tout les deux
Tout les deux comm’ des amoureux
Comme au temps où j’étais tout p’tit
Comme au temps, Comme au temps
Où on était qu’nous deux

Dans le dortoir comm’ tout’s les nuits
Les copains roupillent en silence
Y’a qu’le pion qui ronfle en cadence
Et moi qui gamberg’ dans mon lit.
Les copains y’s ont bien d’la veine
De pouvoir dormir cette nuit
Moi mon cœur y fait tell’ment d’bruit
Qu’y’a pas d’danger que le sommeil vienne…

Ah ! Viv’ment, Viv’ment qu’on soit demain
Demain y’a ma Maman qui vient
Y’a si longtemps qu’elle est pas v’nue
Y’a si longtemps que j’l’ai pas vue
Seul’ment, si elle vient pas tout’ seul,
Si jamais l’type s’amène aussi
C’est pour le coup qu’j’lui f’rai la gueule
J’peux pas l’sentir et j’lui ai dit.

Ah ! Si seul’ment ell’ v’nait sans lui
On irait s’prom’ner tout les deux
Tout les deux comm’ des amoureux
Comme au temps où j’étais tout p’tit
Comme au temps, Comme au temps
Où on était qu’nous deux

Dans le dortoir comme tous les soirs
On a bâclé le Notre Père
Le pion a éteint la lumière
Et nous r’voilà couchés dans le noir
Les copains racont’nt leur famille
Mais moi j’ai rien à raconter
Vu qu’j’ai passé tout’ la journée
A guetter pour rien à la grille.

Ah ! Viv’ment qu’on soit dan un mois
J’suis sûr que ma Maman viendra
Y’a trop longtemps qu’elle est pas v’nue
Y’a trop longtemps que j’lai pas vue
Viens M’man, viens mêm’ si t’es pas seule
Ah viens même avec ton beau Monsieur
J’te jure j’lui f’rait pas la gueule
J’l’appel’rai Papa tant que tu veux.

On ira s’prom’ner avec lui
On ira s’prom’ner tout les trois
Ça s’ra un peu comme autre fois
Comme au temps où j’étais tout petit
Comme au temps, Comme au temps
Où tu n’aimais que moi…

 
 


Facebook