Paroles officielles de la chanson «Mais Qu'est-Ce Qui M'arrive» :

Compositeurs : Michel Emer
Auteurs : Michel Emer
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Mais Qu'est-Ce Qui M'arrive"

MAIS QU’EST-CE QUI M’ARRIVE ?

Mais qu’est ce qui m’arrive là ?
Je ne comprends vraiment pas, y’a
Quelque chose qui tourne pas rond, non, bon, quoi ?
J’ai comme un grand poids, là
Au creux de l’estomac,
J’ai beau réfléchir, je ne comprends rien, bien !

Ce matin, j’ai pris mon bain
Dans mon pyjama
Ah ! Avouez faut être sonné pour faire ces choses là
Mais qu’est ce qui m’arrive là ?
Je ne comprends vraiment pas, y’a
Quelque chose qui tourne pas rond, non, bon.

Hier, à sept heures ça allait encore bien,
Je dois même avouez que j’avais plutôt faim
Comme d’habitude, je vais au restaurant
Y’avait pas de place, je dis ça fait rien, j’attends
Mais le garçon me fait signe y’en a une là
C’est à partir de ce moment que ça ne va pas
En face de moi, y’avait une femme jolie,
Je lui ai demandé « vous venez souvent ici ?»
Elle me répondit « presque tous les soirs »
Alors je lui dis « on pourrait se revoir », elle m’a dit oui
Puis je suis parti et je n’ai pas dormi de la nuit

Mais qu’est ce qui m’arrive là ?
Je ne comprends vraiment pas, y’a
Quelque chose qui tourne pas rond, non, bon, quoi ?
J’ai comme un grand poids, là
Au creux de l’estomac,
J’ai beau réfléchir, je ne comprends rien, bien !

J’ai pas bu, j’ai pas non plus
Mangé plus qu’il ne faut
Non ! C’est, ma foi, la première fois
Que je me sens idiot…
Pour voir ce qui m’arrive là
Je vais retourner là-bas, y’a que cette femme qui peut me tirer de là

Hier, à sept heures ça allait encore bien,
Je dois même avouez que j’avais plutôt faim
Comme d’habitude, je vais au restaurant
Y’avait pas de place, je dis ça fait rien, j’attends
Mais le garçon me fait signe y’en a une là
C’est à partir de ce moment que ça ne va pas
En face de moi, y’avait une femme jolie,
Je lui ai demandé « vous venez souvent ici ?»
Elle me répondit « presque tous les soirs »
Alors je lui dis « on pourrait se revoir », elle m’a dit oui
Puis je suis parti et je n’ai pas dormi de la nuit

 
 


Facebook