Paroles officielles de la chanson «Dans Les Faubourgs» :

Compositeurs : Vincent Scotto
Auteurs : Jean Rodor
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Dans Les Faubourgs"

1. Voici le jour et Paris se réveille,
Faubourg du Templ', déjà Monsieur Bistrot,
Fait réchauffer le café de la veille
Qui f'ra l'régal du brave populo
Et les pip'lettes tout's dépeignées
Sort'nt leurs poubell's en ronchonnant
À chaqu' étage, c'est la mêlée
Tout l'monde en bas, viv'ment !

R. Dans les faubourgs,
Lorsque paraît le jour,
Sur les trottoirs,
Quelle est donc cette foule
Qui va, qui vient, qui roule
Vers l'atelier,
Ce sont les ouvriers
Qui vont gagner leur pain de chaque jour,
Dans les faubourgs.

2. Il est midi et le travail s'arrête,
Les faubourgs Saint-Martin et Saint-Denis,
S'empliss'nt alors de joyeus's midinettes,
Qui sont suivies de jeunes apprentis.
Eh ! môm' Titine !
Grouill'-toi ma crotte
J'ai dégoté un bon restau,
On y boulotte, bœuf aux carottes,
Saucisses aux haricots.

R. Dans les faubourgs,
Ils mang'nt les plats du jour,
Et tout en s'faisant des yeux en coulisse,
Ils s'partag'nt un' saucisse,
Après l'café,
Bu sur l'zinc d'à côté
On les entend dire : à ce soir mamour,
Dans les faubourgs.

3. Voici la nuit, tandis que tout sommeille,
Faubourg Montmartre, gigolett's et costauds,
Discut'nt le coup, mais les policiers veillent,
Et c'est la râfle !
En rout' pour Saint Lago
Puis dans les dancings c'est la folie,
Les fêtards arriv'nt en auto,
On boit, on chante…
Et c'est l'orgie !
Le champagn' coule à flots

R. Dans les faubourgs,
En attendant le jour,
Pendant que rich's et mondaines fox-trottent
Dehors un vieux grelotte
Tant qu'les heureux
Ne penseront qu'à eux,
On verra des pauvr's vieux souffrir toujours
Dans les faubourgs.

 
 


Facebook