Paroles officielles de la chanson «Ostende Transit» : Baloji

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ostende Transit"

Ostende transit Mais est-ce la vie que l on mérite ? J ai mon histoire, une destinée Car rien n est déterminé
J ai traîné mon vague à l âme L orgueil comme brise-larmes Ma vie, une intrigue Du caniveau à la digue Vu que nos coutumes sont pleines de contraintes Que tu es consentante dès que tu tombes enceinte Donc, elle assume ce lien qui la lie Et qui concilie l envie De retenir un homme marié et ses sentiments ensevelis Je suis né d un accident et ça a une incidence Sur le cours de nos vies, sur notre existence Est-ce une conséquence, une coïncidence Ou la vie garde ses réticences ? Et si la peur nous guide ?
Ostende transit Mais est-ce la vie que l on mérite ? J ai mon histoire, une destinée Car rien n est déterminé
Le fil de la vie m étrangle J en ai oublié mon pays et ma langue Vu que les années ont défilé Mais en me voyant sur une chaîne câblée Elle s est dit aussi qu il a tenu parole En m éduquant, en me mettant à l école Sur la terre d asile de son idole Au lieu d espérer que ça les rafistole La rancœur jette son dévolu Sur les enfants qui ne sont pas voulus Quand il me voit, c est son regard qu il croise Et les sentiments qu il apprivoise Il m a donné la chance d avoir une autre vie Fait preuve d indulgence même si c est par dépit Même s il le regrette en étant abject Je sais que c est elle qu il rejette de façon indirecte
Ostende transit Mais est-ce la vie que l on mérite ? J ai mon histoire, une destinée Car rien n est déterminé
Je compte les faits, non pas de féeries Je suis arrivé en bord de Meuse sans le ferry Mais on dit que la vie ne promet que la mort Elle m a promis la musique et un putain de passeport Est-ce un but ou un moyen d être maître de son sort ? Partir avec l impression comme James Ensor Que la nature humaine est morte Que les besoins mécaniques l emportent Entre Marvin et mon père, il y a ce parallèle Entre le besoin charnel et le spirituel Qui fait que dans le regard des hommes infidèles La culpabilité joue les sentinelles Tous quelque chose à fuir, quelque chose que l on évite Tous sur le départ Ostende transit

 
 


Facebook