Paroles officielles de la chanson «J'ai Vu» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "J'ai Vu"

Y'a tellement de choses sur lesquelles mon regard s'est posé
Vous allez l'entendre, couplet par couplet,
Je vais poser, j'ai su, j'ai vu, j'ai lu.

J'ai vu ta colère, ton manque de respect envers ton père et ta mère
J'ai vu tes cicatrices, je t'ai vu accuser à tort, c'est vrai, par la police
J'ai vu ta soif de vaincre ton envie de colorer les murs comme un peintre
J'ai vu ton désir du maillot, pour ça tu es même près à prendre de l'EPO
J'ai vu ton appel à la violence, ton discours, un truc rempli d'incohérence
J'ai vu ton amour du pognon, flinguer la culture, tuée la création
J'ai vu la justice pour les pauvres et pour les riches
J'ai vu en fait où se trouvait la triche
J'ai vu qu'on était tous à égalité que ce n'était pas une question de qualité

Tu veux voir ce que je vois quand ça marche à l'envers, quand ça marche à l'endroit
Tu veux voir ce que je vois, ferme les yeux, 1, 2, 3, viens on y va

J'ai vu ce gourou te pousser au suicide depuis longtemps oui tu es sa cible
J'ai vu ce braquage qui a mal tourné, putain, non tu ne voulais pas le buter
J'ai vu les catholiques contre les musulmans, les pratiquants et les non pratiquants
J'ai vu ce tremblement dévaster le sol, arracher les maisons et les écoles
J'ai vu la tune conduire à la traitrise, les petits de chez moi conduire sans carte grise
J'ai vu le ras le bol des mal logés, les choses empirées envers les étrangers
J'ai vu des potes se tirer dessus des malades à l'hôpital obligés de se faire dessus
J'ai vu les politiques n'avoir aucune réponse
J'ai vu Cachan, j'ai vu la honte

Tu veux voir ce que je vois quand ça marche à l'envers, quand ça marche à l'endroit
Tu veux voir ce que je vois, ferme les yeux, 1, 2, 3, viens on y va

J'ai vu Matterazzi contre Zidane
J'ai vu le foot faire couler des larmes
J'ai vu la crise des banlieues, Bouna et Zied rejoindre les cieux
J'ai vu la guerre en Irak, le 11 septembre, les corps s'étendent
J'ai vu le juge Burgo condamner des innocents dans l'affaire d'Outreau
J'ai vu des morts des dégâts occasionnés par ce putain de chicoungounya
J'ai vu le président promettre à tout va, mais pour l'instant j'ai rien vu

Tu veux voir ce que je vois quand ça marche à l'envers, quand ça marche à l'endroit
Tu veux voir ce que je vois, ferme les yeux, 1, 2, 3, viens on y va

 
 


Facebook