Paroles officielles de la chanson «Aux Fontaines De La Cloche» : Charles Trenet

Compositeurs : Charles Trenet
Auteurs : Charles Trenet
Chanteurs : Charles Trenet
Éditeurs : Raoul Breton Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Aux Fontaines De La Cloche"

Aux fontaines de la cloche

1

Aux fontaines de la cloche
M'en allant promener
J'ai trouvé l'eau si moche
Que je m'en suis allé
Il y a longtemps que ces roches
Recueillent de l'eau troublée…
Tout n'était que guenilles
Et membres frémissants
Faux garçons, fausses filles
Tristes adolescents
Il y a longtemps que tu frimes
Jamais je n'ai fait semblant.

2

J'ai compris que leur mode
Leur modus Vivendi
Étaient aux antipodes
Des amours de jadis.
Il y a longtemps que je rôde
Amen et De Profundis
Les blousons de la haine
Cachaient de pauvres cœurs
Que Rimbaud et Verlaine
Auraient pris comme leurs
Il y a longtemps que je peine
Ton cœur n'était qu'un voleur.

3

La crasse, la déroute
Stagnaient sur leur chemin
Ils avaient pris la route
Triste, sans lendemain
Il y a longtemps que je doute
Du sort des mains dans les mains.
Mais leurs visages d'ange
Fleurissaient malgré tout
Malgré toute la fange
Qui sortait des égouts
Il y a longtemps que je range
Fausses couleurs et faux goûts…

4

Croyaient-ils en extase
Qu'ils vivaient par Villon
Et que dans cette vase
Ils tenaient leur salon.
Il y a longtemps que mes phrases
N'ont plus cours, et c'est selon
Lors je les laissais faire
Pensant « ils sont heureux »
Chacun son atmosphère
La leur faite par eux.
Il y a longtemps que j'espère
Le temps des vrais amoureux.

Coda

J'ai fui cette fontaine
Sans charme, sans attrait,
En chantant des poèmes
Que nul ne comprenait.
Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne reviendrai.

 
 


Facebook