Paroles officielles de la chanson «La Complainte Du Producteur» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Complainte Du Producteur"

Slige :
Ô que revienne l'époque ancienne de l'opulence
Celle du bonheur des annonceurs en abondance
Le temps parfait où je faisais de belles audiences
Le temps béni d'avant la libre-concurrence.
Ô que j'aimais quand il n'y avait qu'une chaîne en France,
A la rigueur, je n'eus pas peur d'une petite soeur,
J'eus de la peine quand vinrent les chaînes à redevance
Et ce fut trop lorsque tant d'autres firent ingérence.
Et puis soudain la vie devint insupportable
Quand arrivèrent droit de l'Enfer les chaînes du câble,
Et Jupiter dans un éclair machiavélique
Nous envoya le pire qui soit : le numérique.
Ô que revienne l'époque ancienne de l'opulence,
Celle à laquelle je dois ma belle corpulence
J'appelle en vain ce temps divin pour qu'il revienne
Sans quoi je crains bien que ma fin ne soit certaine.

 
 


Facebook