Paroles officielles de la chanson «Amour Perdu» : T.n.t

Compositeurs : Samir Braiki
Auteurs : T.n.t
Chanteurs : T.n.t
Arrangeurs : Marie Jeanne Serero
Éditeurs : Desh Musique, Universal Mca Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Amour Perdu"

Belle demoiselle où es-tu ?
Je te cherche où es-tu ?
Réponds femme je ne t'entends plus
Tu t'es tu je suis têtu je t'appelle
Je sue ma belle je suis ému je ne puis plus
À petit feu je me tue maintenant barbu
J’crois avoir tout vécu,
Sans toi ma vie pue
La preuve je suis cocu à présent
J'erre dans les rues
Reviens ma puce mais où est bogus
J'trouve plus d'astuces planté
Comme un cactus
Un eucalyptus j’attends ton bus
Ma puce reviens-moi
Mon coeur ne bat que pour toi
Pourquoi, pourquoi ça
Tu m'as laissé les draps
Tout seul j’ai froid sans toi
J'ai les foies plus la foi
La solitude me ronge le foie
Au BDR sur la vie de ma mère
Je vais me foutre en l'air
Même si j'en ai pas l'air
Ce fait va paraître dans la rubrique
" faits divers " des grandes chaînes
Je pleure en été je pleure en hiver
Je ne te savais pas aussi sévère

La demoiselle s'est envolée
Comme une hirondelle
Je suis resté figé les yeux vers le ciel
Elle s'est barré m'a laissé un goût amer
La roue, l'amour a tourné vers l'enfer

Je t'en supplie reviens ma chère
Je suis prêt à payer cher de ma chair
Ma chère afin que tu changes d'avis
Reviens ma belle j't'en prie
Tu ne seras plus punie c'est promis !

Sans toi je fais de l'insomnie
Mes nuits sont des envies
J'ai été impoli mal poli
Avec toi comme toutes celles
Qui sont passées avant
J'crois un soir t'as fait ton choix
Planté là t'es partie sur cette voie
Puis au bout de là t’as disparu
Alors j'ai bu pour oublier
Mais je n'ai pas su
Déçu comme un clebs battu
Qu'as-tu, laisse, cesse frangin j 'suis foutu
Elle m'a mordu puis s'en est allé je suis perdu
M'a laissé comme un mort au bord du port
Seul face à mon sort
Pas d'accord aux abords du gouffre
La mort aux trousses j’m’entends dire
Qu'elle vienne et qu'elle me pousse
Afin que ce blues cesse
Epargne à mon coeur tant de secousses

La demoiselle s'est envolée
Comme une hirondelle
Je suis resté figé les yeux vers le ciel
Elle s'est barré m'a laissé un goût amer
La roue, l'amour a tourné vers l'enfer

Couper-court ainsi
Revenir au célibat oh ! chéri
Mon âme erre comme bannie par les proscrits
Et lui, mon corps dépérit
Somme nous sujets à une loi de série
Amour de rue et si à notre insu nous étions bénis
Séparés, font de l'ombre à la pluie
Sur le chemin nos amis en commun ont tous fui
N'applaudissent plus
Ton bel ange ne te plait-il plus
Et nos étreintes, disputes teintes de feintes
Ton coeur pour moi c'est un océan de secrets
Être près de toi j 'aimerais
Ma puce pourquoi tant de décrets ?
Rappelles-toi F.L.P.L " faits l'un pour l'autre "
Ici-bas comme au C.I.E.L

La demoiselle s'est envolée
Comme une hirondelle
Je suis resté figé les yeux vers le ciel
Elle s'est barré m'a laissé un goût amer
La roue, l'amour a tourné vers l'enfer

 
 


Facebook