Paroles officielles de la chanson «Une Goutte Suffit» : T.n.t

Compositeurs : Samir Braiki
Chanteurs : T.n.t
Auteurs : Tony Gardinard
Éditeurs : Desh Musique, Universal Mca Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Une Goutte Suffit"

Parmi une pléiade insecticide
Soudain une main habile l'empoigne
Un coup poigner soigner
Et une seringue s'enfonce
Dans un mouvement d'aspiration
Un liquide d'aspect danse
Et extrait réinjecté par à-coups
Scruter de près 6 lentilles en tout
S'passent le relais non-stop
L'oeil toujours scotché au microscope
Un bloc-notes entre le pouce et l'index
Bientôt un stylo note
Un PH nullement neutre deux substances
A nomenclature plurinucleïde
En gène hybride
L'analyse théorique cède à la pratique
Un gramme de ceci ici de cela là
De chhh ici chhh la
Le résultat grosso modo
En deux mots hé ho écrase ton mégot

Ca fait boom zoom
Mais surtout pas de faux-pas
Y’a pas de bruit sauf
Qu'une seule goutte suffit en tout cas
Ca fait boom zoom mais surtout pas
De faux-pas de toi à moi
Nul besoin d'être trois pour faire le poids

Monsieur blouse blanche
Devient blouse bleue
Le vert joint le fil de terre au vert
Le rouge au bleu
Le tout en deux phases
1 le câblage 2 la mise en feu
Au cas ou l'électronique ferait des siennes
La pile de sûreté est over there
Un tournevis serre à droite à gauche
Avec minutie munie d'une lampe interne
Régie la minuterie penché
Sur une structure pas plus énorme
Qu'un livre de poche et entre les doigts
D'un novice ça peut faire moche
Et à quelques mètres une boîte d'environ

Un centimètre de hauteur
De trois de largeur six de longueur
Surélevée d'un bouton
Au centre d'une antenne extérieure
Minutes après secondes patientes heures
De temps en temps du revers de la main
Stop nette sèche la sueur qui perle
Entre le sourcil et la paupière
Monter en équilibre
Sous le modèle d'une balance
PS: Substance à manier avec prudence

Ca fait boom zoom
Mais surtout pas de faux-pas
Y’a pas de bruit sauf
Qu'une seule goutte suffit en tout cas
Ca fait boom zoom mais surtout pas
De faux-pas de toi à moi
Nul besoin d'être trois pour faire le poids

Juste le temps d'un clin d'oeil
Et les jeux sont faits
Même mouiller un oreiller
Le coller à son nez est sans effet
L'air chargé d'acide s'attaque
Non seulement à l'épiderme
Mais tout ce qui de près ou de loin
Se rattache à elle
Le verre des fleurs a teint sur le noir
Des soutanes de bonnes soeurs
Désormais c'est triste
Mais l'eau apporte le malheur
Le sol un amas de lambeaux d’chair
Eparpillés comme ces débris
D'édifices un peu trop chers
Et à vue d'oeil si l'enfer est
Son reflet c'est ceux qui gardent la foi
Disent seul le père sait
Mais comment on l'a cet instant
Transcrire le néant
N'ayant aucun support évident
Dans mon champ de vision
Hier tout était
Aujourd'hui rien n'est plus
Ni autoroute ni avenue
Tout en dessous dessus
Qu'une goutte fasse l'effet
D'un couperet
Qui l'eut cru ?
Cette foi c'est pour de vrai
Le pire est venu la preuve

 
 


Facebook