Paroles officielles de la chanson «Ça Oublie D'aimer» : Prohom

Chanson originale : Ca Oublie D'aimer
Chanteurs : Prohom
Compositeurs : Philippe Prohom
Auteurs : Philippe Prohom
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ça Oublie D'aimer"

Ça naît sous un plafond, un ciel stérilisé,
Ça palpite au début, ça va vite se calmer,
Ça rampe sur la moquette, se cogne à la télé,
Ça se frotte la tête et reste hypnotisé.
Ça apprend à l'école que l'ennemi c'est l'étranger,
Ça s'agrippe à des grappes d'abrutis concentrés.
Ça défile dans la rue le soir bien habillé,
Ça brille un peu au hasard ;
Mais ça oublie d'aimer.
Ça court après les filles sans culotte l'été,
Ça se laisse raser la tête à l'appel de l'armée.
Ça fait un BTS : «je veux commercialiser »,
Ça téléphone en voiture parfois pas pour de vrai.
Ça trouve un ventre et des seins à remplir dans l'année,

Ça fait plaisir aux parents, à un oncle curé.
Ça glisse une bague au doigt, la femme est dix fois trompée,
Ça sera pour toujours mais ça oublie d'aimer alors
Ça divorce après deux ans même si l'enfant est né,
Ça reste indifférent, la mère va l'éduquer,
Ça continue à bosser, toujours bosser,
Ça empile de la tune quand la chance est passée,
Ça commence à comprendre que le temps n'attend pas,
Ça flétrit comme la viande hachée dans les repas,
Ça mange des remords, et renvoi des regrets,
Ça s'écroule sur la table.
Et ça oublie d'aimer.

Bien sûr il nous faudrait se plier en 4 pour,
Éviter les excès que l'on trouve aux détours,
Des villes et des cités, celles qui le même jour,
Peuvent jeter à nos pieds toute la haine tout l'amour.
En plus il nous faudrait, pardonner pour les autres,
Leur construire leur paix comme un lego d'apôtre,
Il faudrait tout porter, leurs affaires et les nôtres,
Martyrs et fiers d'aimer marchant la tête haute
Mais ça oublie..
D'aimer.

 
 


Facebook