Paroles officielles de la chanson «Ce Que Je Perçois Depuis Le Ventre De Ma Mère Est Degré Neuf Sur L'échelle De Richter» : Francois Hadji Lazaro

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ce Que Je Perçois Depuis Le Ventre De Ma Mère Est Degré Neuf Sur L'échelle De Richter"

Non, vraiment, je n'ai pas du tout envie d'sortir
J'ai pourtant été conçu il y a neuf mois
J'ai été fait pour le meilleur et pour le pire
Mais seule la première option est celle que je désire
Ce que je perçois depuis le ventre de ma mère
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Les nouveaux bébés maintenant, soi-disant, s'émancipent
J'y crois pas une seconde, c'est du pipeau
Tant pis je ne connaîtrai jamais les joies du slip
Mais nu et recroquevillé, j'suis bien au chaud
Ce que j'entends dehors m'a l'air un vrai délire
Et pour un tel fatras, c'est bien peu dire
Ce que je perçois depuis le ventre de ma mère
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Bien agrippé au cordon ombilical
Je suis si bien dans mon petit cocon
Dehors le Cac 40 me semble pitoyable
Alors que c'est si confort dans ce bidon
Si j'avais su, je ne serais pas venu
Sauf si je reste dans ce living-room cossu
Ce que perçois depuis le ventre de ma mère
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Pourtant mes parents, j'aimerais bien les voir
Mais bien sûr à l'adolescence, je serai critique
Alors autant garder quelques rêves illusoires
En barbotant dans le liquide amniotique
C'est sûr que je ne sortirai jamais
Toutes les sages-femmes déclareront forfait
Ce que je perçois depuis le ventre de ma mère
Est degré 9 sur l'échelle de Richter
Est degré 9 sur l'échelle de Richter

 
 


Facebook