Paroles officielles de la chanson «Cette Fille Je L'aime» : Pupa Rico

Compositeurs : Fabrice Herelle
Chanteurs : Pupa Rico
Auteurs : Rico
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Cette Fille Je L'aime"

Yes yo man dédicace à toute les datas
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Ecoute je viens te parler d' une data
Que j'ai rencontré cet été a Ripas
C'était dans une soirée reggae ragga à une table avec des potes,
Je buvais mon coca quand devant
Moi elle est passée j'ai y pris une kekla alors je la rattrape
Et je lui dis comme ça comment tu t'appelle ?
Elle me répond Carolina, je lui dit Carolina
Ce soir je te lâche pas partir de la on sait plus
Chéla voilà pourquoi
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Elle est simple elle est naturelle
Pour moi de toutes les filles elle est la plus belle,
Faut dire c'est une sacrée femelle
Sexy a la foi sensuelle
Pas besoins de lui de faire la vaisselle
Passer et un coup de balais, vider la poubelle
Because c'est une vrai femme pas une pucelle
Elle sort pas dehors sans se laver les aisselles
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Cette fille je l'aime à la folie
Je sais qu'elle est l'amour de ma vie
Ensemble les étapes de la vie on gravie
Faire des enfants avec elle j'en ai envie
Elle est ma force, elle est mon énérgie,
Grâce à elle j'avance tout,je détruis, elle ne serait pas ici
C'est Jah qui me l'as envoyé, je lui dis merci because
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Cette fille je l'aime, cette fille je l'aime
Ecoute je viens te parler d' une data
Que j'ai rencontré cet été a Ripas
C'était dans une soirée reggae ragga à une table avec des potes,
Je buvais mon coca quand devant
Moi elle est passée j'ai y pris une quecla alors je la rattrape
Et je lui dis comme ça comment tu t'appelle ?
Elle me répond Carolina, je lui dit Carolina
Ce soir je te lâche pas partir de la on sait plus
Chéla voilà pourquoi

 
 


Facebook